FC Nantes: «On cherche des solutions sans pouvoir les trouver...», avoue Guillaume Gillet

FOOTBALL Le milieu de terrain belge est lucide sur le niveau actuel du FCN, mais essaie toutefois de positiver...

David Phelippeau

— 

Le milieu de terrain Guillaume Gillet.
Le milieu de terrain Guillaume Gillet. — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Dimanche, après la quatrième défaite (0-2) d'affilée des Canaris contre Montpellier, Guillaume Gillet était passé tête basse en zone mixte sans donner le sentiment de trop vouloir s’exprimer. Lundi midi, pourtant déjà sollicité par une chaîne de télévision belge, le milieu de terrain nantais s’est arrêté et a essayé de trouver des explications au marasme nantais.

>> A lire aussi : «Aujourd'hui, on est malades...», estime Der Zakarian

La mauvaise série ne s’arrête toujours pas. Comment vivez-vous ça ?

C’est un peu trop long. On est tous la tête baissée en ce moment. On est en difficultés, on est inoffensifs. On aimerait trouver le remède pour bien terminer la saison. Il reste quatre matchs, quatre beaux matchs, dont deux à domicile. J’espère qu’on va retrouver notre football et notre force de caractère

Vous avez donné le sentiment, dimanche, d’avoir démissionné dans vos têtes ?

Non, car quand on est professionnels, on ne peut pas se permettre ça. C’est inconsciemment qu’on n’a pas de confiance… On cherche des solutions sans pouvoir les trouver et ça se répercute sur le terrain. On a l’impression qu’ici [à Nantes] une fois que le maintien est acquis, on se dit : "tranquille maintenant !" Après, je n’ai jamais connu cette situation-là car, avec Bastia l’année dernière, on avait dû se battre jusqu’au bout.

La fin de saison risque d’être longue à ce rythme non ?

Dans notre malheur, on est toujours dixièmes en ayant subi quatre défaites de rang. Ça veut aussi dire que le travail a été bien fait sinon on serait plus bas et on se battrait pour se maintenir. N’oublions pas tout ce qui a été bien fait avant.

Et vous, en tant que joueur expérimenté, avez-vous un rôle important ?

On essaie. Ça fait plusieurs semaines qu’on fait des réunions entre nous pour se dire ce qu’on pense et pour crever les abcès. L’ambiance dans l’équipe, c’est ce qui est paradoxal, est la même. Il n’y a pas de problèmes entre nous, mais on n’arrive pas à trouver cette cohésion sur le terrain.

La semaine dernière, on a parlé de tensions dans le vestiaire et d’une cassure entre les joueurs et le coach ?

C’est l’extérieur qui dit ça… On a envie de faire taire tout ça et de terminer bien ensemble. Les chemins de pas mal de monde vont se séparer, autant terminer sur une bonne note.

>> A lire aussi : FC Nantes: C'est le gros bazar en interne!