FCN-Montpellier: Le MHSC fonce vers le maintien, Nantes à la dérive

FOOTBALL Inoffensif durant le match (zéro tir cadré), le FC Nantes a concédé sa quatrième défaite d'affilée face à Montpellier...

Adrien Chauvin

— 

Le Nantais Adryan face au Montpelliérain William Rémy. AFP / JEAN-SEBASTIEN EVRARD
Le Nantais Adryan face au Montpelliérain William Rémy. AFP / JEAN-SEBASTIEN EVRARD — AFP

Fin de saison catastrophique pour le FC Nantes. Le club nantais s’est incliné à domicile face à Montpellier (2-0) ce dimanche, lors de la 34e journée de Ligue 1. Il s’agit de la quatrième défaite d’affilée des Canaris qui restent à la 10e place (44 points). Difficile d’imaginer qu’il y a encore quelques semaines le FCN espérait décrocher une qualification pour l’Europe. De son côté le MHSC n’avait plus gagné depuis le 27 février et remonte à la 15e place (40 points). Le maintien est presque acquis.

En 90 minutes de jeu, le FC Nantes ne s’est jamais montré dangereux : zéro tir cadré ! Les Montpelliérains, eux, ont ouvert le score à la 24e minute sur une frappe de Bryan Dabo. A l’origine de l’occasion, Casimir Ninga récupère le ballon sur un tacle manqué de Koffy Djidji. Il délivre ensuite un caviar à son coéquipier. La première mi-temps se termine sans grosse occasion, les joueurs nantais rentrent au vestiaire la tête baissée.

Les joueurs chambrés par leur supporter

Désireux de reprendre le match en main, le coach nantais Michel Der Zakarian a fait entrer Jules Iloki et Adrien Thomasson à la place de Rémi Gomis et Adryan. Et alors que le FC Nantes se montrait plus offensif, le milieu montpelliérain Ellyes Skhiri profita d’une mauvaise sortie des poings de Maxime Dupé pour doubler la mise à la 70e minute.

Les locaux n’ont su se ressaisir, se faisant même chambrer par leur public lors des 20 dernières minutes. « Merci les Jaunes », pouvait-on entendre, suivi de plusieurs « Olé » quand les joueurs héraultais réussissaient une passe. La tribune Loire a même été jusqu’à simuler l’égalisation. Juste après le match, les joueurs nantais ont essayé de se faire pardonner en applaudissant leur Kop, mais les supporters leur ont tourné le dos et répondu par des sifflets.

Les internautes se sont défoulés sur la toile

Lors de cette rencontre catastrophique du FCN, des supporters n’ont pas hésité à se moquer de l’équipe sur les réseaux sociaux. Peut-être de quoi surmonter l’ennui ?