Nantes: Près de 500 manifestants contre la loi travail défilent en centre-ville

LOI TRAVAIL Une nouvelle mobilisation est organisée à Nantes, ce jeudi après-midi...

F. B et J. U

— 

Le cortège défile cours Saint-Pierre
Le cortège défile cours Saint-Pierre — F. Brenon/ 20 Minutes

Près de 500 personnes, pour la plupart des jeunes gens, se sont réunies depuis ce jeudi après-midi 16h30, au niveau du miroir d’eau, pour montrer leur opposition au projet de loi travail. Quelques militants de la CGT participent à ce rendez-vous. Le cortège s'est mis en marche vers 17h et a pris le chemin de la préfecture.

Là, des premières pierres ont été lancées contre le bâtiment. Des vitrines du cours des 50-Otages ont aussi été prises pour cibles. Le cortège a rejoint le miroir d'eau peu avant 18h où la manifestation a été officiellement stoppée. Mais des affrontements ont maintenant lieu entre de petites groupes de casseurs et les forces de l'ordre, au niveau de l'arrêt Duchesse-Anne.

Hélicoptère de la gendarmerie

«On ne va pas s'interdire de défiler à cause d'une minorité de casseurs, justifiait Robin Salecroix, conseiller municipal de la majorité (PCF), et représentant des organisations de jeunesse, étudiantes et lycéennes, au début du défilé. Nous sommes victimes, comme les Nantais.»

Alors que les derniers défilés ont tous donné lieu à des débordements, parfois violents, l’ambiance de cette nouvelle mobilisation est une nouvelle fois tendue. Un hélicoptère de la gendarmerie surveille le groupe, et les forces de l’ordre se sont positionnées dans différentes rues du centre-ville. La BAC a procédé en amont à des fouilles de sacs et contrôles d’identité. 

De grosses perturbations dans les transports à commun sont à prévoir jusqu’en fin d’après-midi. De nombreux passants se mêlent donc à la foule en raison des coupures de lignes.