Nantes: Mécontent de la quiche aux épinards, il tente de faire la peau à sa belle-fille

FAITS DIVERS Le repas de famille a dégénéré pour un motif futile. Le drame a été évité de justesse...

F.B.

— 

Une quiche aux épinards (illustration).
Une quiche aux épinards (illustration). — SIPA

Les repas de famille peuvent parfois tourner vinaigre. Surtout quand l’un des convives se permet de critiquer vertement le plat principal. Ce 1er mars, c’est une quiche aux épinards qui a provoqué la colère du patriarche dans cette famille d’origine kosovare résidant dans la région nantaise, rapporte Ouest-France.

Après avoir déclaré à sa belle-fille « ce n’est pas bon ce que tu as fait », le ton est monté. Hors de lui, l’homme a menacé la cuisinière avec un couteau sous la gorge, a tenté de l’étrangler puis l’a poursuivie jusqu’à la salle de bains où elle a pu trouver refuge.

Bilan : 21 jours d’incapacité totale de travail (ITT) pour la belle-fille et une rupture consommée avec la famille. Le patriarche, lui, vient d’être condamné à trois mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel. A l’audience, il expliqua entretenir des relations conflictuelles avec la victime, veuve et installée depuis douze ans chez ses beaux-parents.