Nantes: La manifestation dégénère, le carnaval de nuit reporté

LOI TRAVAIL Plus de 2.600 personnes ont manifesté ce samedi à Nantes, avant que de nouveaux heurts n'éclatent en centre-ville...

Julie Urbach

— 

Des heurts ont éclaté en marge du défilé de Nantes
Des heurts ont éclaté en marge du défilé de Nantes — JS Evrard / AFP

La mobilisation a dérapé, la fête va être gâchée. Alors que plus de 2.600 personnes (15.000 selon la CGT) ont manifesté dans les rues de Nantes pour une nouvelle fois protester contre le projet de loi travail, des incidents ont de nouveau été signalés en marge du défilé. Le rendez-vous de ce samedi avait pourtant été organisé sur l’île de Nantes, à 14h, pour éviter des perturbations en centre-ville, mais le cortège a tout de même traversé la Loire en milieu d’après-midi.

 

Là, de nombreux éléments de mobilier urbain et vitrines ont été brisés ou incendiés. Lors de face-à-face tendus avec des casseurs, les forces de l’ordre ont fait plusieurs fois l’usage de leurs gaz lacrymogène et canons à eau. Les manifestants n’étaient toujours pas dispersés, à 17h.
 

Le défilé de ce soir n’aura pas lieu

 
Conséquence de ces débordements, le défilé nocturne du carnaval, prévu ce samedi au départ de l’île Gloriette a été annulé. C’est ce que vient d’annoncer la maire Johanna Rolland sur sa page Facebook. « Une nouvelle date sera fixée avec les carnavaliers », indique la maire, qui « demande à l’Etat de se donner tous les moyens pour empêcher ces débordements à répétition ».
 
 
 

L’État doit se donner les moyens de protéger NantesNantes a été le théâtre de violentes dégradations de la part d'…

Posté par Johanna Rolland sur samedi 9 avril 2016