Nantes-Paris: Des projets et des travaux pour rendre la ligne plus performante

TRANSPORTS L'axe fait partie des priorités de SNCF Réseau en Pays de la Loire...

Julie Urbach
— 
MAUVES SUR LOIRE, le 25/11/2013 Un TGV entre Nantes et Angers
MAUVES SUR LOIRE, le 25/11/2013 Un TGV entre Nantes et Angers — F.Elsner/20Minutes

C’est la première ligne de la région, empruntée quotidiennement par des dizaines de TGV, TER, mais aussi des trains de fret. La ligne Nantes-Paris est l’une des priorités de SNCF réseau. Le gestionnaire du réseau ferré national réfléchit à la façon d’améliorer plus durablement cet axe, pour garder ses voyageurs.

« Avec la mise en service en 2017 de la LGV Bretagne, la ligne Nantes-Angers-Sablé-sur-Sarthe pourrait perdre en attractivité, concède Sandrine Chinzi, nouvelle directrice territoriale de SNCF réseau. Les voyageurs n’auront qu’un gain de temps très minime [8 minutes], donc il va falloir développer la performance. »

Régularité et réseau télécom

Même sans la LGV, le temps de trajet pourrait cependant être encore un peu réduit, selon la directrice. « Nous travaillons sur une signalisation plus performante, ce qui permettra de réduire l’espacement entre les trains et de gagner du temps. Nous pouvons aussi envisager de corriger certaines courbes… »

Parmi les autres pistes évoquées, SNCF réseau vise une amélioration de la régularité. « Nous allons déterminer les causes des retards, continue Sandrine Chinzi. Et notamment passer en revue les infrastructures : caténaires, rails fissurés, signalisation… » La régularité des TER dans la région serait aujourd’hui de 92 %.

Dernière idée pour davantage de confort, celle d’une meilleure couverture télécom dans les trains (en parallèle du Wi-fi qui devrait se déployer à partir de 2017) grâce au réseau de fibre optique GSM rail. « Les opérateurs pourront se brancher sur nos infrastructures, détaille la directrice. Les voyageurs doivent pouvoir utiliser les deux heures de trajet pour travailler sur leur ordinateur sans coupure. »

Renouvellement des composants

En attendant, de gros travaux de renouvellement de voies sont au programme sur cet axe pour l’année 2016. D’abord, six aiguillages seront renouvelés à hauteur d'Angers. Des opérations de renouvellement des composants sont aussi prévues, comme ces dernières années, sur des kilomètres de voies. Ces travaux, à hauteur d’une centaine de millions d’euros, n’engendreront pas de grosses perturbations pour les voyageurs à part quelques ralentissements.