Notre-Dame-des-Landes: Partisans et opposants dos à dos en Pays de la Loire, selon un sondage

AEROPORT Selon une nouvelle enquête IFOP-Agir pour l'environnement, les Ligériens sont très partagés sur le projet de nouvel aéroport, les Français sont contre...

F.B.

— 

Des opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. M.Pattier/Sipa
Des opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. M.Pattier/Sipa — SIPA

Les habitants des Pays de la Loire sont plutôt partagés au sujet du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, les Français nettement moins. C’est ce qui ressort d’un nouveau sondage IFOP réalisé à la demande de l’association Agir pour l’environnement. L’enquête a été effectuée du 29 mars au 1er avril auprès d’un échantillon représentatif de 1.000 personnes en France et de 100 personnes en Pays de la Loire.

A la question «selon vous, faut-il construire l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ? », la réponse est négative pour une majorité de Français : 46 % répondent ainsi non, 24 % oui et 30 % (tout de même) ne se prononcent pas.

Le résultat n’est plus le même sur la seule région Pays de la Loire : le oui récolte alors 45 % des opinions et le non 42 % (13 % ne se prononcent pas).

Victoire facile du oui en Loire-Atlantique

En Loire-Atlantique, périmètre géographique qui pourrait être celui choisi pour le référendum local, le oui à l’aéroport l’emporte plus largement : 57 % d’opinions favorables et 38 % contre.

En Mayenne, le oui est également en tête. En Vendée et Maine-et-Loire, c’est le non à l’aéroport qui l’emporte. En Sarthe, oui et non sont à égalité. En région Bretagne, 50 % des sondés se disent hostiles au nouvel aéroport, tandis que 38 % y sont partisans.

Si l’on en croit les dernières déclarations de Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, le référendum local sur Notre-Dame-des-Landes devrait se tenir le dimanche 26 juin. Le Premier ministre n’a pas confirmé.