Nantes: Florence Arthaud, Pina Bausch et 36 autres femmes donneront leur nom à des rues

EGALITE A l’issue d’un atelier citoyen, une liste de personnalités a été définie pour féminiser le nom de rues et équipements de la cité des ducs…

Julie Urbach
— 
Rue Olympe de Gouges, sur l'île de Nantes.
Rue Olympe de Gouges, sur l'île de Nantes. — J. Urbach/20 Minutes

Une liste de 38 noms. Deux mois après l’appel de la ville de Nantes lancé aux habitants pour féminiser les noms de rues et équipements, on sait quelles pourraient être les prochaines appellations. Parmi elles des artistes, des militantes, des scientifiques, mais aussi des résistantes et des sportives. Elles ont été sélectionnées parmi plus de 350 propositions émises par les Nantais.

Pionnières peu connues

Si l’on trouve des noms très connus, comme Pina Bausch, Rosa Luxembourg, Danielle Mitterrand, Oum Kalthoum ou Joséphine Baker, des figures locales ont aussi leur place dans cette liste : on découvre des hommages à la militante Olga Chalon, figure de Nantes-Nord, à la scientifique Elisa Bordillon, qui a ouvert le premier lycée de jeunes filles à Nantes, ou encore à Betty Mauricette Trompeter, cette franco-américaine née ici et déportée vers Auschwitz en 1942.

>> La liste intégrale à consulter par ici

Les noms de « pionnières peu connues » sont cités, à l’instar de Julie-Victoire Daubié, première femme à avoir pu se présenter au bac et à l’obtenir en 1861 ou l’artiste bretonne Philomène Cadoret. La navigatrice Florence Arthaud et la psy de Charlie Hebdo Elsa Cayat, décédées récemment, ont aussi été choisies.

Artistes, militantes, sportives… Des femmes illustres méritent de marquer l’espace public nantais, à l’image des…

Posté par Ville de Nantes sur lundi 4 avril 2016

Artistes, militantes, sportives… Des femmes illustres méritent de marquer l’espace public nantais, à l’image des…

Posté par Ville de Nantes sur lundi 4 avril 2016
Ville de Nantes

Artistes, militantes, sportives… Des femmes illustres méritent de marquer l’espace public nantais, à l’image des…

Posté par Ville de Nantes sur lundi 4 avril 2016
lundi 4 avril 2016

Et maintenant ?

La ville de Nantes promet que cette liste sera utilisée dès le mois de juin, dans le cadre de prochaines nominations de voies. Au lancement de la démarche, Aïcha Bassal, adjointe au maire à l’égalité avait évoqué la possibilité de baptiser les salles festives Nantes-Nord ou Nantes-Erdre.

Le retard sera cependant difficilement à rattraper : sur environ 3.000 rues à Nantes, plus d’un millier porte le nom d’un personnage célèbre. Et seules 100 d’entre elles font pour l’instant référence à une grande dame.