Nantes: Ouverts il y a plus de 150 ans, les bains-douches vont quitter le quai Baco

PATRIMOINE Le déménagement de l'équipement municipal est prévu pour 2018...

Julie Urbach

— 

Nantes, le 16/12/2010 Les Bains douches de Nantes
Nantes, le 16/12/2010 Les Bains douches de Nantes — © Fabrice ELSNER

La fin d’une époque. Ouverts il y a près de 160 ans, quai Baco non loin de la gare, les bains-douches devraient quitter leur emplacement actuel en 2018. L’établissement public, qui accueille une majorité de sans-abri, sera transféré dans un futur grand pôle créé autour du restaurant social Pierre-Landais, situé sur l’île de Nantes.

« C’est un site vieillissant, a justifié Johanna Rolland, la maire de Nantes, qui a annoncé ce déménagement il y a quelques jours. Un endroit qui a aussi une grande valeur patrimoniale : nous allons mettre son devenir à la concertation des habitants. » L’équipement, qui s’est tout de même modernisé ces dernières années, compte actuellement une dizaine de cabines de douches et trois de bains.

Le plus ancien bain-lavoir

Le « collectif des Bains douches », qui se mobilise depuis huit ans pour la valorisation du site, a déjà quelques idées pour son devenir. « C’est le plus ancien bain lavoir public de France, voire d’Europe, assure Yannick Royer, son porte-parole. Les gens doivent pouvoir le visiter comme ils le font avec la tour LU. Il faut revoir l’éclairage, mettre en valeur les éléments restaurés des années 30, aménager des salles d’exposition dans le bâtiment associatif… Nous avons aussi des projets pour reconstituer la partie lavoir, côté rue des Olivettes, qui a été rasée dans les années 60 ».

Le collectif se dit cependant « surpris » de ne pas avoir été informé directement par la mairie de la décision du transfert. « Ces locaux sont trop petits, il n’y a pas de salle d’attente, concède le responsable associatif. Ouvrir un autre lieu est nécessaire mais l’activité bain-douche est en vrai atout à conserver, notamment pour les touristes. Il serait vraiment dommage de l’arrêter. »