Nantes: Il prend un mois de suspension ferme pour avoir «incendié» les arbitres

BASKET FEMININ En décembre dernier, à l'issue d'une défaite contre Bourges, Emmanuel Coeuret, l'entraîneur du club de Nantes Rezé basket, avait tiré à boulets rouges sur les arbitres...

David Phelippeau

— 

Le coach du Nantes Rezé basket.
Le coach du Nantes Rezé basket. — F. Elsner / 20minutes

Ce mercredi soir (20 h), à Mangin-Beaulieu, pour la réception de Mondeville, l’entraîneur des filles de Nantes Rezé (9e de Ligue féminine) Emmanuel Coeuret va s’asseoir en tribune. Et pour cause : il a écopé de la part des instances du basket d’un mois de suspension ferme, trois mois avec sursis et 1000 euros d’amende pour avoir critiqué vertement les arbitres après un match en décembre dernier. La sanction a pris effet lundi et se termine le 27 avril, soit jusqu’à la fin du championnat de Ligue féminine (6 matchs).

>> A lire aussi : «Je sais d'où on vient et où on va», explique le président du NRB Hubert Gouriou

Petit rappel, le 20 décembre, Bourges s’impose d’une courte tête (61-65) contre Nantes-Rezé. A l’issue du match, en conférence de presse, le coach Manu Coeuret explique que les arbitres ont joué un rôle défavorable sur le sort du match.

« Les pinpins, ils commencent à me gaver… »

« Il faut arrêter de les protéger les deux pinpins, dit-il. Ils sont bien gentils mais ils commencent vraiment à me gaver […]. Ils nous ont déjà fait perdre un match à Mondeville avec une joueuse qui a fait six fautes. Je ne suis pas coutumier du fait mais, moi, je vais le dire : il faut qu’ils entendent les choses. […] Laissez les joueuses décider du sort des matchs ! J’en ai ras le bol. On n’aurait peut-être pas gagné, ça n’est pas le souci, mais laissez les joueuses décider ! […] Je n’ai jamais eu de respect pour eux et je n’en aurai jamais. » Le coup de gueule avait été filmé à l’époque par le site d’information sportive locale Beesport.

Conférence de presse d’après match NRB-Bourges

Le gros coup de gueule d’Emmanuel Coeuret après la courte défaite contre Bourges.

Posté par BeeSport sur dimanche 20 décembre 2015

Contacté ce mardi en fin de journée, l’entraîneur nanto-rezéen ne veut faire « aucun commentaire ». Le NRB ne fera pas appel de cette sanction.