Notre-Dame-des-Landes: Les écologistes réclament un référendum étendu

SOCIETE Le parti écologiste EELV demande que les habitants de la région puissent être consultés sur le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes…

M.L. avec AFP

— 

EELV demande un référendum étendu pour l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.
EELV demande un référendum étendu pour l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. — S.Salom-Gomis/SIPA

Financeurs, décideurs. Vendredi, Europe Ecologie-Les Verts (EELV) a estimé que les populations des régions de Bretagne et des Pays de la Loire doivent être consultées sur le référendum prévu par le gouvernement sur le projet d’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes car « ceux qui financent doivent pouvoir voter ».

Un référendum étendu

« A minima, c’est le périmètre Bretagne-Pays de la Loire qui doit être retenu. Le projet d’aéroport aurait un impact en matière d’aménagement du territoire sur le Grand Ouest et les régions Bretagne et des Pays de la Loire contribuent au financement du projet. Les habitants des deux régions doivent être consultés », écrivent dans un communiqué les porte-parole du parti, Julien Bayou et Sandrine Rousseau.

>> A lire aussi : Avant le référendum, que disent les derniers sondages ?

Le gouvernement souhaite que le référendum ait lieu « avant l’été, au mois de juin » et soit limité au seul département de Loire-Atlantique. « Un référendum sur le plus petit périmètre possible avec une question simpliste ''pour ou contre'' n’est pas respectueux de la démocratie, encore moins des citoyens », ajoute EELV.

Débattre sur tous les points

« L’optimisation de Nantes-Atlantique et la mise en réseau des aéroports du Grand-Ouest doivent être également mises en débat, avec comparaison des coûts de chaque projet et du niveau de service global. Le travail lancé par la ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, doit aller à son terme avant tout lancement de référendum », soulignent aussi les deux porte-parole.

Ces derniers se félicitent également que les modalités du référendum aient été rejetées par les membres du Conseil national de la transition écologique, une instance consultative réunissant ONG environnementales, patronat, syndicats, consommateurs et élus.