Tournoi de Montaigu: 16 ans et déjà traités comme de petites stars

FOOTBALL En ce moment et jusqu'à lundi, se déroule le Mondial minimes de Montaigu en Vendée pour les jeunes U16...

D.P. avec AFP

— 

Le tournoi de Montaigu a début mardi dernier et s'achève lundi.
Le tournoi de Montaigu a début mardi dernier et s'achève lundi. — Tournoi de Montaigu

En fait-on trop pour les jeunes espoirs du ballon rond ? Hôtels quatre étoiles, bus haut de gamme… Les compétitions, comme le tournoi international (U16) de Montaigu (Vendée) qui a débuté mardi et qui s’achève lundi, sont de plus en plus aux petits soins pour les graines de stars du football. Et c'est à elles de financer ce confort via des partenariats publics et privés.

>> A lire aussi : Comme Cristiano Ronaldo, ils sont (presque) tous passés par le tournoi de Montaigu

« Quand vous voyez les conditions à cet âge-là, vous comprenez ce qui se passe au-dessus, admet Michel Allemand, le président dutournoi de Montaigu. De 1973 à 1980, les clubs et les nations acceptaient d’être logés dans des collèges et des villages vacances. Maintenant, les Fédérations demandent que leurs équipes soient installées dans des hôtels. Souvent trois ou quatre étoiles. Les Anglais, par exemple, insistent pour dormir dans un quatre-étoiles à La Roche-sur-Yon. »

Le Brésil ne laisse rien au hasard

Preuve supplémentaire que les jeunes joueurs sont choyés, le Brésil, lui, a dépêché un émissaire sur place pour contrôler les installations. « La Fédération brésilienne nous a aussi demandé d’aller chercher les joueurs à Paris dans un bus tout confort haut de gamme. Il a même fallu leur envoyer des photos du bus. C’est invraisemblable à 16 ans ! », déplore Michel Allemand.

Des équipes à cheval sur la qualité des pelouses

La qualité des terrains est aussi observée de près par les responsables nationaux, qui ne verraient pas d’un bon œil que leurs meilleurs jeunes se blessent. Cette année, la majorité des pelouses des différents sites vendéens où se déroulent les rencontres ont été préservées en vue du tournoi. Par exemple, le terrain de Montaigu a même fait peau neuve. Coût de l’opération : 100 000 euros. Une somme importante pour les organisateurs d’une compétition, dont l’entrée est gratuite.