Nantes: Pourquoi les volleyeuses nantaises pourraient s'offrir leur premier titre national

VOLLEY Les Nantaises affronteront Cannes, dimanche, à 18 h, à la salle Pierre de Coubertin à Paris, en finale de la Coupe de France...

David Phelippeau

— 

Premier titre, dimanche, pour le VB Nantes ?
Premier titre, dimanche, pour le VB Nantes ? — Laury Rousseau / Clicheshand.com

Si le jour de gloire, c’était dimanche pour le Lien : VB Nantes ? Le club nantais, toujours vierge d’un titre majeur, affronte, Cannes, à 17 h, à la salle Pierre de Coubertin à Paris, en finale de la Coupe de France. 20 Minutes explique pourquoi le VB Nantes (7e de Ligue A) est dans d'excellentes dispositions pour s’offrir le premier trophée de son histoire…

>> Parce que Cannes n’est plus Cannes…

C’est le meilleur club français depuis plus de 20 ans. A son palmarès, 20 titres de champion de France depuis 1995, 18 Coupes de France depuis 1996 et deux Ligues des Champions. Oui, mais voilà, Cannes n’est plus aussi souverain depuis plusieurs mois. En attestent ces quatre revers en Ligue féminine cette saison.

« Sans Lien : Victoria Ravva [qui a stoppé la compétition en mai 2015], ce n’est pas le même Cannes, confie Sylvain Quinquis, coach du VB Nantes. Cette joueuse emblématique a fait le succès de ce club depuis 20 ans. Aujourd’hui, Cannes (1er de Ligue A néanmoins) a de fortes individualités, mais manque peut-être d’un leader charismatique. Cette équipe a une régularité moins imposante que par le passé. »

>> Parce que Nantes a déjà battu deux fois Cannes…

Et ça, ce n’est pas donné à tout le monde. En novembre 2014, les Lien : Nantaises s’offrent (enfin) le scalp de l’ogre cannois (3-2) en Ligue A puis elles remettent ça un an plus tard toujours en championnat, avec brio (3-0), à Beaulieu.

>> A lire aussi : VB Nantes: «Un rêve qu’on ne pensait pas toucher si tôt…», selon la présidente Monique Bernard

« Evidemment, quand on est capables de le faire deux fois, dont une fois avec le groupe actuel, ça compte, poursuit le coach nantais. Il faut s’appuyer là-dessus. Au match retour [il y a un mois], on a fait jeu égal avec elles (1-1), puis on est retombé dans nos travers. » En 2014, Cannes avait gagné la Coupe de France face à… Nantes en finale. « On a nos chances, conclut toutefois Quinquis. Nos chances sont même plus élevées qu’il y a deux ans. La moitié de nos joueuses ont vécu cette finale et d’autres ont pas mal d’expérience pour ce genre de rendez-vous. »

>> Parce que Nantes va être soutenu par la salle…

300 supporters nantais font le déplacement à Paris, dimanche, et vont pousser le VB Nantes vers son premier titre. « Il faut ajouter la délégation rennaise, qui sera aussi en tribunes [finale des hommes entre Rennes et Ajaccio à 20 h 30], sourit Quinquis. J’espère qu’il y aura une solidarité bretonne ! »