Matias Suarez a «peur» et veut quitter la Belgique

FOOTBALL Celui qui devait signer au FC Nantes en janvier dernier a annoncé, après les attentats de Bruxelles, qu'il voulait quitter très vite le pays...

David Phelippeau

— 

L'attaquant argentin Matias Suarez
L'attaquant argentin Matias Suarez — Andrey Lukatsky/AP/SIPA

Les supporters du FC Nantes ne l’ont sans doute pas oublié. L’attaquant Matias Suarez d’Anderlecht a été très choqué par les attentats, intervenus, mardi matin, à Bruxelles. Celui, qui avait fait faux bond au club nantais dans les toutes dernières heures du mercato de janvier alors qu’il était attendu pour la visite médicale, a annoncé qu’il se mettait sur le marché pour quitter la Belgique.

>> A lire aussi : FC Nantes: Finalement, Matias Suarez ne vient plus à Nantes

« Je n’étais pas à la maison mais j’ai entendu la nouvelle quand j’étais dans ma voiture, en route pour l’entraînement du club, a expliqué le joueur à la télévision argentine, lors de l’émission El Chiringuito de Jugones. J’habite à 20 minutes de Bruxelles mais la station de métro qui a été attaquée est à près de dix minutes de ma maison. »

>> A lire aussi : FC Nantes: Ils devaient être Nantais, mais on ne les a jamais vus

Matias Suarez, ancien coéquipier de Guillaume Gillet à Anderlecht a avoué qu’il avait « directement appelé [sa] femme pour savoir si notre fille était bien à l’école ». Puis, il a poursuivi : « J’ai peur pour la sécurité de ma famille. Cela me fait de plus en plus réfléchir à un retour en Argentine. Je vais essayer de quitter le club en juin. »

Le joueur est sous contrat jusqu’en juin 2017 avec Anderlecht.