SNCF: La modernisation de la ligne Nantes-Bordeaux débutera (enfin) en 2019

TRAINS L'objectif est de remettre en état la centaine de kilomètres de voies entre La Roche-sur-Yon et La Rochelle...

Frédéric Brenon

— 

Les trains Intercités mettent près de 5 heures pour relier Nantes et Bordeaux.
Les trains Intercités mettent près de 5 heures pour relier Nantes et Bordeaux. — MYCHELE DANIAU / AFP

Les courageux usagers de la liaison ferroviaire Nantes-Bordeaux, qui mettent près de cinq heures pour rallier les deux villes, apprécieront la nouvelle. La modernisation de la vétuste ligne SNCF Intercités va enfin pouvoir démarrer, annonce l’Etat et les conseils régionaux des Pays de la Loire et d’Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes.

L’objectif principal est de réhabiliter le tronçon La Roche-sur-Yon-La Rochelle afin d’augmenter la vitesse de circulation des trains à 120 km/h. En mauvais état, la portion d’une centaine de kilomètres est en effet limitée à 60 km/h depuis décembre.

Plus d’un an de travaux, sans rupture de trafic

Les partenaires ont débloqué 138 millions d’euros pour une première phase de travaux. Il s’agira de procéder à une « rénovation complète d’une des deux voies avec la possibilité d’un croisement des trains en gare de Luçon et la mise en place d’un système de signalisation qui anticipe la rénovation complète des deux voies ».

Le chantier devrait débuter en 2019 pour une mise en service fin 2020.

En attendant, les usagers devront prendre leur mal en patience. Ou préférer le car ou le covoiturage.