Nantes: Ces changements spectaculaires qui attendent le centre-ville historique

URBANISME La révision du plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV) du centre-ville nantais augure d'évolutions parfois spectaculaires dans les années à venir...

Frédéric Brenon

— 

La médiathèque Jacques-Demy. Lancer le diaporama
La médiathèque Jacques-Demy. — F.Brenon/20Minutes

La révision du plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV) du centre-ville nantais livre ses premières vérités. Ce document d’urbanisme, qui permet de protéger les immeubles du secteur historique, va en effet être modifié pour intégrer les évolutions à moyen terme sur le cœur de ville.

L’approbation définitive n’aura lieu que fin 2016 au plus tôt, le temps d’organiser une enquête publique. Mais d’ores et déjà, plusieurs grands principes ont été posés par la mairie et l’Etat. Et ils augurent de changements, parfois spectaculaires.

Le parking de la Petite-Hollande enterré

La place de la Petite-Hollande, vaste parking minéral.

Place de la Petite-Hollande, il est ainsi envisagé d’enterrer le stationnement et de transformer l’actuel parking en une « vaste esplanade paysagère » ouverte sur le fleuve. Le marché sera maintenu. Un concours international sera lancé en 2018, intégrant la requalification du quai de la Fosse.

 

Un bâtiment sur le square Daviais

Le square Daviais.

Juste à côté, au bout de l’île Feydeau, à l’emplacement du square Daviais, la possibilité de construire un bâtiment à usage commercial ou culturel de faible hauteur (10 m maximum) est inscrite.

 

 

La médiathèque remplacée ?

La médiathèque Jacques-Demy.

Face à la place de la Petite-Hollande, le futur PSMV permet aussi une « mutation » du site de la médiathèque Jacques-Demy. La mairie cite une « construction possible de 16.500 m2 ».

 

 

 

La place du Commerce requalifiée, sans marché aux fleurs

Le marché aux fleurs de la place du Commerce.

La réhabilitation de la place du Commerce et des espaces entourant la station de tram est annoncée. Le marché aux fleurs n’existera plus à son emplacement actuel.

 

 

La station de tram fera peau neuve

La partie nord de la station tramway Commerce sera requalifiée.

Les bus de la station Commerce seront rassemblés sur les parties Sud et Est. L’espace libéré sera valorisé au profit des piétons. Les quais de la station tramway seront intégrés à la voirie, comme place du Bouffay. Au sud, des douves vertes seront créées.

 

Le square Fleuriot remplacé par un immeuble

Le square Fleuriot-de-l'Angle.

A deux pas de Commerce, la construction d’un bâtiment commercial, moderne et compact, à la place de la fontaine vieillissante du square Fleuriot de l’Angle est prévue. Une place plus intime sera aménagée à l’arrière.

 

Des constructions cours Olivier-de-Clisson

Le cours Olivier-de-Clisson.

Sur le cours Olivier-de-Clisson, au milieu de la rue Kervégan et de l’île Feydeau, il est également envisagé une construction de 8000 m2. Il existait des immeubles à cet emplacement avant les bombardements de 1943, rappelle la mairie de Nantes.

 

Une promenade place de la Duchesse-Anne

Nantes, le 26/08/2010 Tram de la TAN à l'arrêt Duchesse Anne Chateau

La place Duchesse-Anne « sera aménagée en promenade » afin d’améliorer le lien entre le cours Saint-Pierre, le château et le Lieu unique. Une réflexion est par ailleurs menée sur l’avenir du pont LU.

 

 

Les abords de l’hôtel de ville transformés

L'hötel de ville de Nantes.

Le PSMV propose aussi une requalification à la fois piétonne et commerciale des abords de l’hôtel de ville à partir de 2021. Une nouvelle place de l’hôtel de ville sera créée, environ 80 logements pourraient être construits avec des « activités en rez-de-chaussée » et l’école des Beaux-arts (qui doit déménager sur l’île de Nantes) devrait être transformée en pôle de commerces et de services.

 

 

Pour en savoir plus :