800 élèves victimes au même moment d'une gastro-entérite en Vendée et en Loire-Atlantique

SANTE Les restaurants scolaires ont pour point commun d'être livrés par le même prestataire...

M.B.

— 

NANTES, le 19/12/2012 Une cantine scolaire
NANTES, le 19/12/2012 Une cantine scolaire — FABRICE ELSNER/20 MINUTES

Vomissements, diarrhée… Au moins 800 élèves de neuf communes répartis dans 12 établissements de Loire-Atlantique et de Vendée souffrent de troubles digestifs depuis mercredi, a rapporté France Bleu, vendredi soir. Les enfants sont répartis sur 12 écoles

« Certaines écoles ont vu leurs effectifs décimés de 20 %, jusqu’à plus de 40 % », précise Ouest-France indiquant qu’a priori, « seul un élève aurait été hospitalisé par précaution ».

Les restaurants scolaires ont pour point commun d’être livrés par le même prestataire, une cuisine centrale de la Roche-sur-Yon (Vendée).

Du jamais vu en 15 ans

« C’est la première fois en 15 ans d’activité que ça nous arrive » explique auprès de France Bleu un cadre de la société qui prépare 3000 repas par jour pour 18 restaurants scolaires. Des prélèvements ont été réalisés sur les repas servis aux élèves le lundi et le mardi. les résultats sont attendus en milieu de semaine. L’entreprise a obtenu l’autorisation de poursuivre ses activités après inspection de la Direction départementale de protection des populations et l’Agence régionale de santé (ARS).

« Il s’agit d’un norovirus, comme celui de la gastro-entérite. Rien ne nous permet d’affirmer à cette heure qu’il s’agit d’une intoxication alimentaire », a indiqué l’ARS selon Ouest-France. Et de préciser qu’aucune école n’a été fermée, que les parents ont été informés et « que des conseils leur ont été donnés pour éviter la propagation du virus».