Vendée: 30 ans après sa création, La Mie Câline poursuit sa croissance

ECONOMIE La boulangerie industrielle vendéenne possède un réseau de plus de 200 magasins...

F.B.

— 

Une boulangerie de l'enseigne La Mie Câline
Une boulangerie de l'enseigne La Mie Câline — La Mie Câline

Son premier magasin a été créé en 1985 à Challans (Vendée). Trente ans plus tard, l’enseigne La Mie Câline se porte bien. La boulangerie-pâtisserie industrielle vendéenne a clos l’année 2015 avec un chiffre d’affaires de 144 millions d’euros, soit un résultat en hausse de 2,5 % par rapport à 2014.

La marque, qui fait travailler plus de 2000 franchisés et collaborateurs, a ouvert l’an passé dix nouveaux magasins portant son total à environ 220 boutiques en France et en Espagne. Poursuivant sa nouvelle stratégie de déploiement en dehors des emplacements classiques en centre-ville, elle vise désormais le cap des 300 magasins en 2021.

Le concept va (un peu) évoluer

Le volume de clients, stable, est estimé à 41 millions. Le panier moyen progresse pour avoisiner 3,74 euros par achat.

Pour 2016, La Mie Câline souhaite faire évoluer le concept de ses boulangeries vers celui de « bakery café » avec l’arrivée progressive d’une nouvelle offre de boissons chaudes et froides, explique David Giraudeau, son directeur général.

La marque sera aussi à l’honneur lors de la célèbre course à la voile duVendée Globe puisque l’enseigne sponsorisera le skipper Arnaud Boissières pour l’édition 2016.

Par ailleurs, la Mie Câline propose toujours de visiter son unique site de production, ainsi que son musée, situés à Saint-Jean-de-Monts.