Nantes: Le radar du pont de Cheviré délivre ses premiers flashs

CIRCULATION Installé debut novembre, le radar automatique de vitesse situé au pied de Cheviré, côté périphérique extérieur, est entré en service...

F.B.
— 
Le pont de Cheviré à Nantes.
Le pont de Cheviré à Nantes. — Dir-Ouest

Il devrait surprendre plus d’un automobiliste. Le radar automatique installé début novembre au pied du pont de Cheviré, sur le périphérique extérieur (sens nord-sud), est désormais en service.

Inactif pendant plusieurs semaines, notamment en raison d’une dégradation volontaire, l’équipement de contrôle de vitesse flashe depuis une semaine, indique la préfecture de Loire-Atlantique.

Limitation à 70km/h

Un autre radar a été installé de l'autre côté du pont de Cheviré, sur le périphérique intérieur (sens sud-nord), près de la porte de Bouguenais, mais il ne fonctionne pas encore, précise la préfecture.

Contrairement à la majorité du périphérique nantais limitée à 90 km/h, la portion située entre la porte de l’Estuaire et la porte de Bouguenais est limitée à 70 km/h. Une limitation effective dans les deux sens depuis juillet 2013.

En septembre dernier, une troisième voie de circulation avait été créée sur deux kilomètres sur le pont de Cheviré entre la porte de l’Estuaire et la porte de Bouguenais (sens nord-sud). Objectif : fluidifier la circulation en supprimant le ralentissement causé par le rabattement de trois à deux voies qui existait au sommet du pont.