Bichonnée, la Beaujoire se fait belle pour accueillir le rugby

David Phelippeau - ©2007 20 minutes

— 

La ville, le conseil général, la région et l'Etat ont déboursé pas moins de 3,4 millions d'euros pour répondre aux exigences des organisateurs. La principale nouveauté, ce sont ces deux écrans géants de 37 m2 qui ont été installés dans les virages dès avril dernier. Ils vont permettre de diffuser des ralentis d'actions de jeu, l'aide de la vidéo étant autorisée pour les arbitres de rugby. Une vaste infirmerie a également été créée, les vestiaires réaménagés, une nouvelle sonorisation installée et la tribune de presse a été agrandie. Elle pourra ainsi accueillir quelque 200 journalistes. Enfin, plus de 600 stadiers (dont un tiers de volontaires) vont être déployés pour assurer la sécurité des spectateurs.

« Le stade est impeccable, la pelouse très très bonne et la météo s'annonce excellente : toutes les conditions sont réunies pour que la fête soit totale », se réjouit Frédéric Jouët, représentant du comité d'organisation, qui s'est vu remettre mardi matin les clés de la Beaujoire. D'une capacité de 38 000 spectateurs, le stade sera plein pour les trois matchs.