Le département obtient vingt-cinq ouvertures de classes supplémentaires

F. B. - ©2007 20 minutes

— 

Mis sous pression par les parents d'élèves et les syndicats d'enseignants, l'inspecteur d'académie a autorisé hier vingt-cinq nouvelles ouvertures de classes, dont trois à titre provisoire. Les écoles concernées dans l'agglomération nantaise sont Pierre Mara à Indre, Rue Noire à Nantes, La Rabotière à Saint-Herblain, Les Treilles à Vertou et Anne-Franck à Carquefou. Par ailleurs, deux fermetures de classes ont été annulées et huit fermetures ont été prononcées.

Des ajustements de rentrée plutôt bien accueillis par les parents d'élèves, qui étaient près d'une centaine à manifester aux portes de l'inspection académique hier matin pour dénoncer les « classes surchargées ». « On ne s'attendait pas à autant d'ouvertures si rapidement », juge Christiane Allain, de la FCPE. « Les moyens accordés par l'Etat n'ayant pas augmenté, ces nouveaux postes ont été affectés au détriment d'autres moins visibles, en particulier l'enseignement spécialisé et la formation continue », tempère Jonathan Kermorvant, de SE-Unsa 44.