HBC Nantes: Le «H» étrille les Danois d'Holstebro

HAND Ce dimanche soir, les Nantais ont remporté (32-23) leur deuxième match de poule d'EHF à la Trocardière face à Holstebro...

David Phelippeau

— 

Le gardien de but Matias Schulz.
Le gardien de but Matias Schulz. — Sylvain Artu / www.air-pictures.fr

Un sans-faute pour le moment en EHF. Deuxième rencontre, deuxième succès du HBCN. Une semaine après avoir gagné (26-33) en Hollande (OCI-Lions), les Nantais se sont imposés avec la manière (32-23), ce dimanche soir, à la Trocardière face aux Danois d’Holstebro.

Comme en championnat, jeudi dernier, face à Montpellier (29-22), les hommes de Thierry Anti ont construit leur victoire lors de la première période, grâce notamment à un début de match canon (7-1 après 8 minutes de jeu).

Deux matchs, deux succès

Dans le sillage d’un Matias Schulz (presque 45 % d’arrêts), excellent dans la cage, le HBCN vire donc largement en tête à la pause (17-9). Mis à part une petite frayeur à un gros quart de la fin (22-19), les Nantais ont dominé cette rencontre quasiment du début à la fin.

Même le jeune Romain Lagarde a inscrit son petit but en toute fin de match pour donner encore un peu plus d’ampleur à cette victoire. De très bon augure pour des Nantais - leaders de leur poule après deux rencontres - qui organiseront le Final Four à la Trocardière les 14 et 15 mai.

Nantes organisera le Final Four et veut le gagner

« On a fait une très grosse première mi-temps durant laquelle on a pu faire un gros écart, analyse le capitaine Rock Feliho, au micro de Ma Chaîne Sport. On a fait preuve de courage et d’abnégation car physiquement c’était dur en deuxième période. C’est une belle performance de l’équipe. + 9 contre Holstebro à la maison, j’aurais signé avant le match… »

Avant une double confrontation contre les Allemands de Göppingen, les Nantais se sont mis dans d’excellentes dispositions pour se qualifier pour le Final Four. « On ne va pas se cacher, on veut se qualifier et tout faire pour gagner cette Coupe EHF, conclut Feliho. C’est un objectif clairement établi de l’équipe. On a échoué de pas grand-chose il y a deux ans [en 2013, le HBCN avait perdu en finale à Beaulieu]. On veut tout faire pour y retourner et la gagner ! »