VIDEO. Nantes: Plus d'une centaine d'anti-aéroport et des moutons occupent le conseil départemental

NOTRE-DAME-DES-LANDES Le collectif de paysans Copain 44 a revendiqué cette action surprise...

F. Brenon et J. Urbach

— 

Venus avec des moutons, les agriculteurs sont rassemblés dans la cour et dans le bâtiment de l'hôtel du département. Lancer le diaporama
Venus avec des moutons, les agriculteurs sont rassemblés dans la cour et dans le bâtiment de l'hôtel du département. — F.Brenon/20Minutes

Mobilisation surprise ce mercredi matin au conseil départemental de Loire-Atlantique, à Nantes. Plus d'une centaine d’opposants au transfert de l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, des agriculteurs pour l’essentiel, ont pénétré dans l'enceinte de l’hôtel du département et l’ont occupé pendant près de trois heures.

Ils avaient emmené avec eux une douzaine de moutons qui ont investi le parvis de la collectivité, en centre-ville. L’action était organisée par les paysans du collectif Copain 44. Les manifestants ont été reçus par des membres de l'exécutif, le président Philippe Grosvalet (PS) étant, lui, absent.

 Les occupants chantent dans l'hôtel du département.

Contre les expulsions des paysans historiques

« Nous tenons à affirmer aujourd’hui, par cette action, que tenter d’expulser les paysans historiques de la ZAD déclencherait immédiatement l’engagement, partout en France, de nos tracteurs vigilants et de nos troupeaux solidaires », indique Copain 44. Le 25 janvier, le tribunal avait autorisé l’expulsion des 15 familles et agriculteurs installés sur la future zone aéroportuaire, leur donnant deux mois pour partir.

Le collectif assure que de nouvelles actions seront menées à moins qu’il obtienne la garantie qu’aucune expulsion ne sera faite avant « l’aboutissement total des recours en France et auprès de l’Europe ». Il demande de nouveau une étude indépendante sur l’optimisation de l’aéroport actuel, Nantes-Atlantique.