Hellfest: Bruno Retailleau demande la déprogrammation d'un groupe après un salut nazi

FESTIVAL Le président de la région Pays de la Loire demande l'annulation de la venue de Down, après que son chanteur a fait un salut nazi sur scène...

Julie Urbach

— 

Des fans de heavy metal au Hellfest 2012 à Clisson (Loire-Atlantique).
Des fans de heavy metal au Hellfest 2012 à Clisson (Loire-Atlantique). — SALOM-GOMIS SEBASTIEN / SIPA

Le groupe américain Down et son chanteur Phil Anselmo, programmés au Hellfest 2016, seront-ils sur la scène du festival de Clisson cet été ? La question se pose après que Bruno Retailleau, président de la région Pays de la Loire, a demandé l’annulation de la venue de ce groupe.

En cause, un salut nazi et un cri, « White Power », émis par le chanteur lors d’un concert, le mois dernier, à Los Angeles. Plusieurs festivals comme Fortarock ou le Civic Theater de la Nouvelle Orléans (où le groupe devait se produire le 8 février prochain) ont déjà décidé d’annuler sa venue.

Le chanteur s’est excusé

Sur la toile, depuis, le chanteur mis en cause a présenté « publiquement ses excuses », expliquant son comportement par son état d’ivresse. Il aurait même évoqué de quitter le groupe. Dans un communiqué, Bruno Retailleau se dit « très attentif à ce que les événements culturels soutenus par la région ne laissent aucune place à des incitations à la haine, qu’elle soit raciale ou religieuse ».

Les organisateurs du Hellfest n’ont pas encore réagi à cette demande ni donné suite aux sollicitations de 20 Minutes.