FC Nantes: «On est conscient qu'on a quelque chose à faire cette saison...», avoue Rémy Riou

FOOTBALL Grâce à son succès (3-1) contre le Gazélec Ajaccio, ce mercredi, le FC Nantes est désormais 6e de Ligue 1 avec seulement quatre points de retard sur le 3e...

David Phelippeau

— 

La joie nantaise à la fin du match.
La joie nantaise à la fin du match. — DAMIEN MEYER / AFP

Et de douze. Les Canaris n’ont plus goûté à la défaite depuis douze rencontres toutes compétitions confondues. Ce mercredi, ils sont venus à bout (3-1) sans trop de frayeurs du Gazélec Ajaccio.

>> A lire aussi : FC Nantes-Gazélec : Tiens, les Canaris pointent leur bec dans le Top 6

Le FC Nantes s’installe donc confortablement dans la première moitié du tableau, avec une jolie sixième place (10 points d’avance sur la zone rouge). Pourtant, à l’issue du match, les Nantais n’ont pas fanfaronné. « C’est bien de rester dans le bon wagon, explique le gardien de but et capitaine Rémy Riou. L’objectif est d’aller le plus haut possible. Tout est possible dans ce championnat. Depuis la reprise en janvier, on a pris conscience qu’il suffisait d’enchaîner des victoires pour aller très, très haut. On est conscient qu’on a quelque chose à faire cette saison. »

Trop tôt pour parler d’Europe

« Restons les pieds sur terre car on est encore très loin du dénouement, prévient, de son côté, le Belge Guillaume Gillet, qui depuis son arrivée début janvier n’a toujours pas perdu. Quand on gagne des matchs, on regarde vers le haut, et beaucoup moins vers le bas évidemment. » Même prudence chez Rémi Gomis, qui a dû dépanner en défense centrale ce mercredi en l’absence de Cana (malade) et Djidji (blessé) : « On a envie d’aller là-haut, mais tout en restant mesuré. C’est prématuré de parler d’Europe. Déjà, on doit se maintenir le plus rapidement possible. » Ce défi devrait être réalisé très vite au rythme actuel du FCN.