FC Nantes-Gazélec: Tiens, les Canaris pointent leur bec dans le Top 6

FOOTBALL Victorieux (3-1) du Gazélec Ajaccio, ce mercredi, à la Beaujoire, les Nantais (6es) font une belle opération au classement de la L1...

David Phelippeau

— 

La joie des Nantais sur le deuxième but de Bedoya.
La joie des Nantais sur le deuxième but de Bedoya. — DAMIEN MEYER / AFP

La série s’étire désormais sur douze matchs toutes compétitions confondues. Le FC Nantes n’a plus perdu depuis le 21 novembre (à Monaco, 1-0). Ce mercredi soir, dans une Beaujoire plutôt pas mal garnie (24. 799 spectateurs) pour un match en semaine et compte tenu des dernières affluences, les Nantais se sont imposés (3-1) contre le Gazélec Ajaccio. Un succès qui leur permet de s’installer à la 6e place de la L1.

Sala devait pourtant être remplaçant…

Ironie de la soirée, les absences de Cana et Sigthorsson, malades de dernière minute, ont presque eu un effet bénéfique sur la partie. Et pour cause : Emiliano Sala, qui a priori ne devait pas être titulaire si Sigthorsson avait été apte, fut de tous les bons coups ce mercredi soir. Buteur à la 14e (1-0), passeur décisif sur le deuxième but de Bedoya à la 23e (2-0) et sur la troisième réalisation d’Adryan à la 58e (3-1).

L’Argentin fut davantage inspiré que son coéquipier Rémy Riou, qui, en raison d’une sortie très hasardeuse, remit la tête des Corses un peu à l’endroit (but de Mayi, 25e, 2-1). Des Ajacciens qui auraient même pu égaliser par le même Mayi sans un Riou cette fois-ci dans le coup… Plus forts dans tous les domaines, les Canaris, en supériorité numérique (expulsion de Youga, 51e), s’imposaient logiquement dans cette rencontre. Un 9e succès qui assurément permet aux hommes de Der Zakarian de regarder vers le haut (10 points d’avance sur la zone rouge).