Vendée: Sous le pseudo de «Bella, 19 ans», la mère de famille draguait des ados sur Internet

JUSTICE Une femme d'une quarantaine d'année était jugée lundi à La Roche-sur-Yon, pour corruption de mineurs...

J.U.

— 

Touches, Clavier,  Ordinateur, informatique Illustration. FRANCE-20/11/2015./BALEYDIER_1953.12/Credit:Baleydier/SIPA/1511202006
Touches, Clavier, Ordinateur, informatique Illustration. FRANCE-20/11/2015./BALEYDIER_1953.12/Credit:Baleydier/SIPA/1511202006 — SIPA

Huit mois de prison avec sursis. Telle est la peine reçue lundi par une mère de famille, jugée par le tribunal correctionnel de la Roche-sur-Yon (Vendée).

Pendant deux ans, cette quadragénaire tentait de « combler sa misère affective » en fréquentant des forums de jeux et se faisait passer pour une jeune fille, rapporte France Bleu. Derrière le pseudo « Bella, 19 ans », elle a entretenu deux relations en ligne mettant des adolescents complètement sous son emprise.

Près de 9.000 messages

La mère de famille, trompée par son mari, a ainsi poussé ses amoureux virtuels à se dévoiler complètement. Selon France Bleu, les ados allaient « jusqu’à se masturber devant leur caméra, pendant que Bella simule au téléphone, trouvant toujours un nouveau mensonge pour expliquer l’absence de caméra de son côté. »

Les relations virent au harcèlement : près de 9.000 SMS sont envoyés par la quadragénaire à l’une de ses cibles, auprès de qui elle menace de se suicider lorsqu’il évoque son souhait de « rompre ». C’est finalement la mère de l’un des ados, âgé de 13 ans, qui donnera l’alerte.

En plus de la peine de prison, la quadragénaire aura son nom inscrit au fichier des délinquants sexuels. Lors de son procès, lundi, elle a exprimé toute sa honte devant le tribunal, rapporte la radio locale.