FC Nantes: «On ne veut pas être dans l'affrontement, mais dans le dialogue»

FOOTBALL L'ADDSUNA, une association de supporters nantais, a été créée pour défendre ses droits auprès des instances du foot et des pouvoirs publics... 

David Phelippeau

— 

NANTES, le 25/08/2013 Les supporters du FC Nantes lors du match FCN PSG
NANTES, le 25/08/2013 Les supporters du FC Nantes lors du match FCN PSG — Fabrice Elsner

L’ADDSUNA (association de défense des droits des supporters nantais) vient de voir le jour. L’idée de créer cette asso, regroupant onze groupes de fans nantais (dont la Brigade Loire, Allez Nantes Canaris ou Activ’Nantes supports), est née le 23 mai 2015. Ce jour-là, le FCN se déplace au stade de la Licorne pour y affronter Lens.

Pour cette rencontre, la préfecture de la Somme décide d’interdire l’accès au stade à « toutes les personnes se prévalant de la qualité de supporter du FCN ou se comportant comme tel », se souvient Gilles Crinière, président de l’ADDSUNA. Ce soir-là, plusieurs fans nantais finiront en garde à vue. « Ça nous a fait réfléchir, toutes les associations ont trouvé ça inadmissible », explique Crinière, qui est par ailleurs président d’Allez Nantes Canaris.

>> A lire aussi: FC Nantes: Il voulait encourager son équipe, il s'est retrouvé 15 heures en garde à vue

Pas un affrontement, un dialogue

Les réunions et les discussions entre les groupes se succèdent. Onze décident de donner vie à l’ADDSUNA. « Chaque groupe garde ses valeurs, mais sur ce sujet, on se retrouve. On veut défendre notre liberté d’aller supporter notre équipe. »

L’objectif de cette association ? « On ne veut pas être dans l’affrontement, mais dans le dialogue avec les instances du foot et les autorités, résume Crinière. On veut négocier avant même que les arrêtés ne soient établis et que les interdictions soient prises. C’est une démarche positive. » Et si l’asso continue de se heurter à des interlocuteurs qui font la sourde oreille ? « On aura essayé au moins. Mais, les préfets sont intelligents et donc capables de nous écouter, j’en suis sûr. »

>> A lire aussi: ASSE-FC Nantes: 200 supporters nantais qui avaient fait le déplacement n'assistent pas au match