FC Nantes : La piste Samatta se refroidit considérablement

FOOTBALL L'attaquant tanzanien (24 ans) ne devrait pas venir au FC Nantes : il va choisir plutôt le club belge de Genk...

David Phelippeau

— 

L'attaquant tanzanien Mbwana Samatta.
L'attaquant tanzanien Mbwana Samatta. — Eugene Hoshiko/AP/SIPA

A moins d’un improbable retournement de situation, l’attaquant tanzanien Mbwata Samatta, qui évolue actuellement au TP Mazembe (Congo), ne viendra pas au FC Nantes.

Selon nos informations, celui qui a été élu meilleur joueur africain évoluant en Afrique jeudi dernier, ne voudrait pas venir à Nantes et aurait signé de toute façon depuis plusieurs semaines avec le club belge de Genk.

>> A lire aussi : FC Nantes : Le FCN veut Mbwana Samatta, mais il y a un problème…

Ces derniers jours, le FC Nantes a fait le forcing pour attirer cet attaquant. Des émissaires du club nantais se sont même rendus en Tanzanie pour négocier avec le TP Mazembe et faire changer d’avis le joueur. Un contrat de 5 ans était proposé par le FC Nantes à Samatta.

Mais, le dossier était semble-t-il très complexe, le joueur (encore sous contrat jusqu’au 30 avril au TP Mazembe) ayant déjà signé un accord avec Genk. D’ailleurs, les représentants du FCN n’auraient jamais négocié depuis le début avec le joueur lui-même, mais auraient à chaque fois eu affaire à des membres de sa famille (des oncles !)…

Le président du TP Mazembe Moïse Katoumbi aurait aussi joué un rôle très nébuleux dans ce dossier, cherchant à transférer le joueur où il le souhaitait pour obtenir une indemnité de transfert la plus élevée possible.

Mbwata Samatta, pour qui on annonçait une visite médicale ce lundi ou mardi à Nantes, ne devrait donc pas venir (sauf retournement de situation). Dans les couloirs au FCN, on se dit aussi qu’on s’est peut-être épargné une nouvelle affaire interminable et coûteuse devant la FIFA