Saint-Etienne : Christophe Galtier «inquiet pour la deuxième partie du championnat»

FOOTBALL L’entraîneur stéphanois a poussé une colère froide à l’issue de la 6e défaite d’affilée à l’extérieur en championnat pour les Verts…

David Phelippeau
— 
L'entraîneur stéphanois Christophe Galtier.
L'entraîneur stéphanois Christophe Galtier. — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

L’ASSE voyage à vide. Les Stéphanois n’ont plus gagné à l’extérieur depuis le 23 septembre, un succès (0-1) à Troyes, chez la lanterne rouge de L1. Ce dimanche, à Nantes, les Verts ont montré trop de limites techniques pour espérer ramener quelque chose. A la 14e minute, tout semblait leur réussir. Hamouma, grand spécialiste du genre (7 penaltys provoqués depuis un an et demi !), était allé chercher ce qu’il avait voulu : un penalty. L’arbitre s’était fait piéger. Roux, d’une frappe sèche, permettait à l’ASSE de faire la course en tête. Au lieu d’appuyer un peu plus sur la tête de Nantais fébriles, les Stéphanois retombaient dans leurs travers pour finalement assez logiquement s'incliner (2-1).

Des joueurs transparents, insuffisants

« Je veux bien prendre ma part de responsabilité quand le jeu n’est pas là, mais je veux que cet après-midi les joueurs en prennent aussi une grande partie, a tonné le coach Christophe Galtier, à l’issue du revers. Certains joueurs ont été transparents et beaucoup d’autres ont été très insuffisants et on ne pouvait pas espérer autre chose que cette défaite. Il y a aussi ces grosses erreurs défensives. Vous ne pouvez pas espérer grand-chose quand vous êtes aussi mauvais sur les phases défensives. »

Une défense poreuse

Un coach qui n’a pas voulu stigmatiser seulement le secteur défensif, mais l’ensemble de l’équipe. « Il y a très peu de joueurs qui travaillent sur le premier rideau défensif alors qu’en Ligue 1, s’il n’y a pas de premier rideau défensif, vous êtes toujours vite en difficulté et on l’a été face à une équipe nantaise qui mérite largement sa victoire. »

Il poursuit calmement mais avec un ton grave : « On ne peut espérer autre chose que cette défaite aujourd’hui. Quand ça fait six fois d’affilée à l’extérieur que vous perdez, il y a quelque chose qui cloche. J’assume mes choix mais je ne peux pas assumer le manque d’investissement de certains ! » 

Le maintien déjà pour Galtier

Avec 29 points, l’ASSE est actuellement 7e de L1, à seulement quatre points du podium. Pourtant, le coach Galtier dramatise quelque peu la situation, au point de parler de maintien difficile à acquérir pour sa formation : « On peut être en colère mais aussi inquiet, pas pour le derby [dimanche prochain contre Lyon] mais pour la deuxième partie de saison. Ce championnat est dangereux et il peut y avoir beaucoup de surprises. J’espère qu’on arrivera très rapidement à 42 points pour bien finir la saison…»