FC Nantes: «Les critiques ne m'ont pas blessé, mais rendu plus fort», souffle Kolbeinn Sigthorsson

FOOTBALL L'attaquant nantais, très critiqué ces dernières semaines et annoncé sur le départ, a offert la victoire (2-1) contre Saint-Etienne, ce dimanche...

David Phelippeau

— 

L'attaquant nantais Kolbeinn Sigthorsson entouré de ses coéquipiers.
L'attaquant nantais Kolbeinn Sigthorsson entouré de ses coéquipiers. — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Et si ce but, son deuxième de la saison, changeait la donne ? Annoncé sur le départ depuis plusieurs semaines, l’attaquant islandais Kolbeinn Sigthorsson, tête de pont du recrutement estival nantais, a donné la victoire (2-1) aux Canaris, ce dimanche, contre Saint-Etienne.

Entré à la 70e, il a fait preuve de beaucoup de sang-froid pour tromper du plat du pied Stéphane Ruffier (77e). Dans la loge présidentielle, le président Waldemar Kita, qui a investi énormément sur le plan financier l’été dernier sur ce joueur venu de l’Ajax (acheté entre 3,5 et 4 millions d’euros), a serré les poings et poussé un ouf de soulagement…

Le Celtic le veut...

Il y a quelques semaines, les critiques se sont abattues sur Sigthorsson. Thomasson, son équipier : « Il en avait besoin de ce but car il a été attaqué de toutes parts. Pour lui, c’était la meilleure des réponses. » Son entraîneur, en personne, ne l’avait pas loupé et avait pointé du doigt son manque d’investissement et son hygiène de vie (surpoids !). « J’ai été très sévère avec lui car il a les qualités pour être bien meilleur, explique son entraîneur, soulagé après ce 7e succès de la saison en L1. J’espère que ça l’affecté. Ce but va lui permettre de réagir car ce qu’il a fait sur la première partie de saison c’était insuffisant… »

Au point que les dirigeants nantais n’ont pas caché leur envie de s’en débarrasser au moment des fêtes de Noël. Genk et Galatasaray se sont renseignés. Mais, c’est le Celtic Glasgow qui pourrait essayer encore aujourd’hui de relancer un joueur, considéré comme une star en Islande.

>> A lire aussi : FC Nantes: Avenir de Der Zakarian, mercato, Sigthorsson, affluence en berne... Kita s'explique

Il veut rester ici, mais...

« J’attendais ça depuis longtemps, reconnaît Sigthorsson en zone mixte. Je sais que je peux encore faire plus. Je veux prouver mes qualités. » A-t-il encore envie de les mettre en évidence avec le FCN en Ligue 1 ? La réponse est un classique dans la bouche d’un footballeur. « Je veux rester ici, mais, dans le foot, tout est possible ! » En attendant, le joueur reconnaît que les critiques acerbes à son encontre l’ont piqué. « Elles ne m’ont pas blessé, mais elles m’ont rendu plus fort ! Pour moi, c’est une nouvelle année, un nouveau départ. » Sans jeu de mots alors ?