Femme traînée à Nantes : Les trois hommes en garde-à-vue reconnaissent avoir été dans la voiture

FAITS-DIVERS Le drame aurait pour point de départ un motif banal entre la victime et le conducteur qui entretenaient une relation amoureuse…

Fabrice Pouliquen

— 

Le rond point de la Gloriette, dans le centre-ville de Nantes, point de départ de la course folle.
Le rond point de la Gloriette, dans le centre-ville de Nantes, point de départ de la course folle. — Capture d'écran / Google Street Views

Les trois hommes de 23, 37 et 41 ans, en garde à vue depuis samedi matin pour tentative de meurtre à Nantes ont reconnu les faits ce dimanche. Le journal Ouest-France indique ce dimanche soir que les trois hommes ont reconnu avoir été dans la voiture qui a traîné sur 2 km une femme de 43 ans, jeudi, dans le centre-ville de Nantes. Celle-ci se trouve toujours dans un état critique au CHU de Nantes.

Un motif banal à l’origine du drame

D’après les premiers éléments de l’enquête, indique Ouest-France, la victime aurait entretenu une relation amoureuse avec le conducteur. Le drame, aurait pour origine différend relativement banal entre le conducteur et la victime. La garde à vue des trois hommes se poursuit toujours. Ils devraient être déférés lundi matin devant un magistrat du parquet en vue de l’ouverture d’une information judiciaire pour tentative de meurtre et complicité de tentative de meurtre.