HBC Nantes: «L'équipe de Paris, ça reste des humains...», explique Nicolas Claire

HANDBALL Le HBC Nantes accueille le leader de LNH, Paris, ce mercredi (20 h 45), à la Trocardière. Une formation souvent en difficultés contre le HBCN...

David Phelippeau

— 

Le demi-centre nantais Nicolas Claire.
Le demi-centre nantais Nicolas Claire. — www.air-pictures.fr

Et si Nantes était en France l’équipe qui posait depuis plusieurs années le plus de frayeurs au monstre parisien ? Depuis l’arrivée des Qataris dans le club de la Capitale, toutes compétitions confondues, le HBC Nantes s’est incliné six fois pour quatre succès contre le PSG. Cet été, lors de la demi-finale du trophée des champions à la Trocardière, les hommes de Thierry Anti avaient fait vaciller les coéquipiers de Nikola Karabatic en ne perdant que de deux petits buts (28-30). Ce mercredi soir (20 h 45), toujours dans la même salle, le HBCN (8e de LNH) ne compte pas « admirer » l’actuel leader de la D1. D’autant que Nantes ne nie pas avoir une partie de la recette pour faire trembler le PSG version qatarie.

Une Trocardière pleine à craquer

« On a toujours su faire des matchs propres contre eux, avoue l’ancien Parisien Nicolas Claire. On sait ce qu’il faut faire et ne pas faire contre eux. On s’applique plus, on a moins de pression. On joue plus libérés car peu importe le résultat, les gens ne seront pas déçus. C’est ça la différence entre Paris et les autres équipes françaises. » Quelque 1.000 partenaires seront présents, ce mercredi. La Trocardière affiche complet depuis plusieurs semaines déjà. Tous ces gens n’auront d’yeux que pour ce PSG.

«Paris, c'est l'équipe de France plus des stars mondiales», selon Anti

« Paris, c’est 15 millions d’euros de budget, poursuit le coach nantais Thierry Anti. Si ce club veut 20 ou 25 millions d’euros de budget, il peut les avoir. Paris est construit pour gagner la Ligue des champions. C’est une des meilleures équipes du monde. On est loin de ce niveau-là, nous… Paris a la meilleure équipe qu’il n’a jamais eue avec l’apport des frères Karabatic [Luka et Nikola sont arrivés cet été]. C’est l’équipe de France plus trois ou quatre stars mondiales. Le HBCN ce n’est pas ça… »

Pour autant, le demi-centre Nicolas Claire veut croire en l’exploit. « Ils sont humains et pas à l’abri d’une contre-performance d’un gardien et d’un de leurs joueurs. Paris peut très bien rater son match. » Pour Thierry anti « Depuis trois ans, les confrontations entre Paris et Nantes comptent sur le plan médiatique. Il y a une histoire dans nos affrontements. »