Une équipe de basket sans Américains c'est comme un cookie sans pépite de chocolat

CHRONIQUE Tous les jours découvrez un aperçu de l'actualité de la semaine passée dans les sept éditions régionales de 20 minutes....

Julien Ropert

— 

Des cookies.
Des cookies. — DR

Tous les jours découvrez un aperçu de l'actualité de la semaine passée dans les sept éditions régionales de 20 minutes. Le vendredi, c'est au tour de Nantes.


Le retard de la semaine
Deux décollages ratés, près de 30 heures d'attente, et une dose d'agacement forcément à la hauteur, on a connu meilleur contexte pour un départ en vacances. Les 170 passagers du vol Nantes-Heraklion devaient décoller dimanche à 21h pour la Grèce. Mais au moment de rejoindre la piste d'envol, le pilote rate son virage et le train d'atterrissage s'enfonce dans le macadam. Pas le moindre dégât, mais la deuxième tentative devra attendre le lundi midi. Sauf qu'à 13h30, un voyant rouge obstiné refuse de s'éteindre. Les 150 passagers qui n'avaient pas demandé à être remboursés finiront par décoller dans la nuit de lundi à mardi, à 3h du matin. Ouf.

La fête de la semaine
16 ans que les rythmes d'ailleurs font balancer le port de Saint-Nazaire. Le week-end dernier, les Escales ont encore su attirer une foule conséquente. La fête, elle fut belle et les découvertes nombreuses, de l'Érythréenne Tsehaytu Beraki au Russe Alexei Aigui. Placé sous le thèmes des autres mers, le festival rassemblait des artistes venus des rives de la mer Noire, de la mer Rouge ou de l'Adriatique. Une programmation moins fédératrice que celle de l'an dernier, centrée autour de l'Asie, et qui avait attiré 3.000 spectateurs. Les organisateurs s'attendent donc à une baisse de la fréquentation sans conséquence sur l'avenir de la manifestation.

Le chiffre de la semaine
Avant même de connaître les chiffres définitifs, les commerçants nantais peuvent arborer un large sourire. Les soldes 2007 sont un excellent cru. La Chambre de commerce et d'industrie annonce une hausse de 15% du chiffre d'affaire des commerces en juin, et assure que la tendance devrait se confirmer pour juillet et août. Principaux responsables de cette embellie? Les nuages et la pluie qui ont amené une partie de la clientèle cotière à aller dépenser son budget vacances en ville. Qui, à part les vendeurs de maillot de bains se plaint encore de la pluie à Nantes?

L'idée de la semaine
Les avanies du tour de France n'y changent rien, le vélo est à la mode. Après le lancement en grande pompe du vélib' à Paris, François de Rugy, député Vert de la première circonscription de Nantes plaide pour un service public du vélo dans les grandes villes. Avec trois autres élus Verts , il souligne que la moitié des déplacements urbains font moins de trois kilomètres, avec une seule personne par véhicule. Et imagine un vaste réseau de «gares d'échange» où l'on pourrait déposer la bicyclette, le tout à un tarif raisonnable, et sans publicité. Ça fait rêver.

Le sportif de la semaine
Pour mieux oublier une saison 2006-2007 catastrophique, l'Hermine de Nantes a fait le choix de construire une équipe à l'ossature française. Mais en basket, une équipe sans Américains, c'est comme un cookie sans pépites de chocolat. La pépite nantaise s'appellera donc Ken Tutt, jeune arrière fraîchement issu des rangs universitaires américains aux statistiques flatteuses (plus de 17 points par match et 41% de réussite à trois points, les connaisseurs apprécieront). Malgré sa relative petite taille, Tutt a tout pour faire se lever Beaulieu.