Procès Xynthia: La cour d'appel rendra sa décision le 4 avril

JUSTICE La cour d'appel de Poitiers jugeait depuis le 18 novembre les responsabilités dans la catastrophe Xynthia à La Faute-sur-mer...

F.B. avec AFP

— 

L'arrêt de la cour d'appel de Poitiers sera rendu le 4 avril
L'arrêt de la cour d'appel de Poitiers sera rendu le 4 avril — AFP

Le procès en appel de la catastrophe Xynthia, qui avait fait 29 morts à La Faute-sur-mer (Vendée) en 2010, s’est achevé ce mercredi par les plaidoiries de la défense. La cour d’appel de Poitiers a mis sa décision en délibéré : celle-ci sera rendue le 4 avril 2016 à 10h. Le procès s’était ouvert le 18 novembre.

Deux ans de prison ferme requis contre Marratier

Poursuivi pour homicides involontaires et mise en danger de la vie d’autrui, René Marratier, ancien maire de La Faute-sur-mer, risque deux ans de prison ferme et une interdiction définitive d’exercer une fonction publique, sanctions requises mardi par l’avocat général.

Ce dernier a également demandé à la cour d’appel de Poitiers de condamner Françoise Babin, ancienne adjointe à l’urbanisme de la station balnéaire vendéenne, à deux ans de prison, dont quinze mois ferme, et à 75.000 euros d’amende.

Les avocats de René Marratier et Françoise Babin ont qualifié ce mercredi de « violentes » et « injustes » les réquisitions prononcées la veille, présentant une nouvelle fois leurs clients comme des « boucs émissaires » et exhortant la cour d’appel à les relaxer.

Lourdes peines en première instance

En première instance il y a un an, René Marratier avait été condamné à quatre ans de prison ferme pour « homicides involontaires » et « mise en danger de la vie d’autrui » par le tribunal correctionnel des Sables d’Olonne. Son ex-adjointe, Françoise Babin, avait écopé de deux ans ferme. Un jugement dénoncé comme « un scandale d’Etat » par René Marratier à l’époque.