Procès Xynthia: Deux ans de prison ferme requis contre Marratier, 15 mois contre Babin

JUSTICE L'avocat général a demandé ce mardi de la prison ferme pour les deux principaux prévenus dans le procès en appel de la catastrophe Xynthia à La Faute-sur-mer...

F.B. avec AFP

— 

René Marratier, aux côtés de son avocat, à la cour d'appel de Poitiers. AF/ G. Souvant
René Marratier, aux côtés de son avocat, à la cour d'appel de Poitiers. AF/ G. Souvant — AFP

Les réquisitions de l’avocat général du procès en appel de la catastrophe Xynthia viennent d’être prononcées à Poitiers. Quatre ans de prison, dont deux ferme, et une interdiction définitive d’exercer une fonction publique ont été requis ce mardi à l’encontre de René Marratier, ancien maire de La Faute-sur-Mer (Vendée), où ont péri 29 personnes en 2010 lors du passage de la tempête Xynthia.

>> Lire aussi : « Jamais je n’aurais pu imaginer une telle catastrophe », insiste René Marratier

L’avocat général, Thierry Phelippeau, a également demandé à la cour d’appel de Poitiers de condamner Françoise Babin, ancienne adjointe à l’urbanisme de la station balnéaire vendéenne, à deux ans de prison, dont neuf mois avec sursis, et à 75.000 euros d’amende, pour « homicides involontaires ».

Vers une peine moins lourde qu’il y a un an ?

En première instance il y a un an, René Marratier avait été condamné à quatre ans de prison ferme pour « homicides involontaires » et « mise en danger de la vie d’autrui » par le tribunal correctionnel des Sables d’Olonne. Son ex-adjointe, Françoise Babin, avait écopé de deux ans ferme.