Nantes: Le musée des Beaux-arts fait appel aux habitants pour la restauration d’un tableau

CULTURE La première souscription publique, organisée par la société des amis du musée, prend fin dans quelques jours...

Julie Urbach

— 

Diane chasseresse de Gentileschi
Diane chasseresse de Gentileschi — DR

Il ne reste plus que quelques jours pour participer. Alors que de nombreux projets se lancent grâce au financement participatif, c’est au tour du musée des Beaux-arts, qui deviendra musée d’Arts à sa réouverture début 2017, d’appeler à la générosité des Nantais.

La société des amis du musée organise, pour la première fois et jusqu’au 30 novembre, un appel à souscription pour la restauration d’une toile majeure. Quelque 10.000 euros sont nécessaires pour redonner une jeunesse à Diane chasseresse, de Gentileschi. L’œuvre, qui mesure 2,25 mètres de hauteur et 1,37 de large, date du XVIIe siècle.

Deux restaurateurs spécialistes

« C’est une très belle toile d’époque, une des plus importantes des collections italiennes, commente Jean-Marc Cuault, président de la société des amis du musée des Beaux-Arts. La toile s’est relâchée et a été envoyée à Paris où des analyses ont été faites. Deux restaurateurs spécialistes sont chargés de reprendre la couche picturale dont le vernis a jauni. Ils travailleront aussi sur le support, jusqu’à la fin de l’année 2015. »

Même si la mairie et le musée auraient pu prendre en charge cette opération, la société des amis du musée voit dans cet appel plusieurs bénéfices. « Plus on aura de dons et plus on aura de chance de procéder à d’autres restaurations de ce type, explique Jean-Marc Cuault. Mais c’est aussi une bonne façon de sensibiliser les gens, de montrer que même si le musée est fermé, les équipes travaillent pour préparer la réouverture. »

D’importants travaux

Le musée des Beaux-Arts, fermé au public depuis décembre 2011, fait l’objet de gros travaux de transformation pendant encore un an. Plus de 150 ouvriers travaillent, à l’abri des regards, sur un double objectif : restaurer le palais des arts pour la première fois depuis son inauguration en 1900, et agrandir considérablement les espaces d’accueil du public, via la construction d’une extension.

Une soirée autour de l’œuvre restaurée sera organisée pour tous les donateurs.