VIDEO. Nantes: Le festival des 3 Continents fait la part belle à l'Asie

CINEMA La 37e édition de l'événement a démarré mardi soir...

Thierry Butzbach

— 

Mekong stories, de Phan Dang Di. Jolie plongée en eaux troubles...
Mekong stories, de Phan Dang Di. Jolie plongée en eaux troubles... — NGUYEN DINH TUAN PHUONG;

Pour sa 37e édition, jusqu’au 1er décembre, le Festival des 3 Continents s’annonce riche et dense. Au programme, dans différentes salles de ciné nantaises, 85 films d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Sud pour découvrir et s’émouvoir avec de nombreux temps forts. La compétition officielle fait la part belle à l’Asie (9 films sur 10), avec le prometteur Thanatos, Drunk, sixième film du Taïwanais Chang Tso-Chi et l’incontournable Dark in the white light, quatrième film du Sri-lankais Vimukhti Jayasundara, primé à Locarno, Venise et à la Quinzaine cannoise. La cérémonie du palmarès est prévue lundi prochain à 19h15, à la Cité des congrès.

Double rétrospective

Deux rétrospectives d’envergure sont au programme. La première, (6 films) consacre l’Indien Kumar Shahani (Maya Darpan…), que l’on pourra rencontrer samedi à 13 h. La seconde, comprenant 25 films, rend hommage à l’immense cinéaste Coréen Im Kwon-taek (La chanteuse de Pansori, Ivre de femmes et de peinture, Mandala…), qui anime une master class dimanche à 14 h au Cinématographe.

Côté séances spéciales, signalons le classique Garde du Corps d’Akira Kurosawa (version restaurée), ainsi que Manille, dans les griffes des ténèbres, de Lino Brocka, ou encore d’Une femme dans la tourmente, de Miko Narusse. Enfin, la thématique jeune public (11 films) porte sur les figures de l’adolescence. Notons aussi que le festival célèbre le cinéma d’action avec un film made in Hong-Kong, tous les soirs.