Nantes: Voilà à quoi ressemblera le nouveau campus du Tertre

UNIVERSITE L'université de Nantes a dévoilé le projet de transformation du pôle Lettres-Sciences humaines du campus du Tertre. Livraison à la rentrée 2018...

Frédéric Brenon

— 

Perspective nouveau parvis central, campus du Tertre, université de Nantes. Lancer le diaporama
Perspective nouveau parvis central, campus du Tertre, université de Nantes. — In Situ Architecture & Environnement

C’est l’un des plus gros chantiers de l’université de Nantes depuis l’an 2000. Le projet de transformation de l’actuel pôle Lettres-Sciences humaines du campus du Tertre a été dévoilé ce mardi. L’objectif est de moderniser en profondeur les bâtiments construits au début des années 1960 afin de livrer des espaces plus ouverts, plus fonctionnels et plus performants sur le plan énergétique.

Le hall supprimé et un nouveau bâtiment central

La nouveauté principale réside dans la démolition du hall existant dans le but de casser la barrière visuelle et prolonger le mail piéton jusqu’à la bibliothèque universitaire située au fond. L’espace libéré permettra la construction d’un nouveau bâtiment vitré de quatre étages au cœur du pôle.

Relié aux locaux voisins par des passerelles, il accueillera les services administratifs des départements (UFR) d’histoire, psychologie, sociologie et français langue étrangère, ainsi que leurs bibliothèques. Chaque UFR aura son étage dédié. Le département Lettres et langages sera, lui, regroupé dans le bâtiment Censive tout proche. Les langues et la géographie resteront où ils sont.

Deux années de travaux

Il est aussi prévu l’installation des services de la scolarité au centre de ce nouveau parvis, la construction d’une nouvelle cafétéria traversante, la création de salons de travail et de rencontre, l’aménagement de nouvelles terrasses et pelouses. Les bâtiments anciens et leurs amphis, quant à eux, seront réhabilités en profondeur. La fresque de mosaïque en façade sera conservée.

Reste qu’avant de goûter aux joies du neuf, les 14.000 étudiants concernés devront prendre leur mal en patience. Car les travaux vont durer deux ans, de juillet 2016 à juillet 2018. Ils débuteront par la démolition du hall et de la vieille cafétéria.

Coût du chantier: 30 millions d'euros.