FC Nantes: On a retrouvé le FC ronronNantes !

FOOTBALL Les Canaris ont montré un bien pâle visage, samedi soir, à Monaco (1-0)...

David Phelippeau

— 

Le Monégasque Pasalic libre de tout marquage sur le seul but du match.
Le Monégasque Pasalic libre de tout marquage sur le seul but du match. — VALERY HACHE / AFP

Cette formation du FC Nantes, elle est capable du meilleur, mais surtout du pire cette saison. Samedi soir, à Monaco (1-0), les Canaris ont livré une nouvelle fois une prestation sans aucune saveur.

« On manque d’ambition dans le jeu, estime l’entraîneur Michel Der Zakarian, plutôt remonté. On joue sans faire mal à l’adversaire. On manque d’engagement, de justesse, de promptitude… » Le coach nantais interrompt sa liste de lacunes, mais il aurait pu continuer tant ses joueurs ont été mauvais samedi. « C’est un problème d’attitude. Il faut arrêter de prendre des buts comme on en prend en ce moment. On n’est même pas en sous-nombre. On lâche juste le marquage… »

Trois revers sur les quatre derniers matchs de championnat

Le FC Nantes reste ainsi sur trois revers sur les quatre dernières rencontres de Ligue 1. « En ce moment, on ne fait mal à personne, poursuit Der Zakarian. Marseille, on dit que c’est une belle équipe mais elle ne nous a pas montré grand-chose et elle nous avait tapé 1-0. Monaco, c’est pareil. » L’entraîneur nantais oublie aussi de citer la défaite à Montpellier durant lequel Nantes n’avait presque pas été malmené, mais s’était pourtant incliné.

Pas encore d’inquiétude mais…

Les Canaris, 11es de L1 (5 points d’avance sur la zone rouge), ne sont pas encore en danger, mais vont devoir monter d’un cran à tous les niveaux sous peine de dégringoler au classement. « On se contente de rivaliser un peu avec ces équipes-là [Monaco, Marseille…]. On ne va pas au bout des choses, il faut mettre plus de folie et d’engagement. Aujourd’hui, on ne rivalise avec personne car on perd… »