Coupe de France: Tirage (très) compliqué pour les quatre clubs du 44

FOOTBALL Le 8e tour de l'épreuve aura lieu le week-end du 5-6 décembre...

David Phelippeau

— 

La Coupe de France remportée par le Paris-Saint-Germain, le 30 mai 2015 au Stade de France.
La Coupe de France remportée par le Paris-Saint-Germain, le 30 mai 2015 au Stade de France. — J. Brinon/AP/SIPA

Ils sont quatre du 44 au 8e tour de la Coupe de France. Un record historique pour le département de la Loire-Atlantique. Ce mercredi midi, le tirage a eu lieu et il n’a pas épargné les quatre clubs ligériens. Tour d’horizon de ce qui attend les clubs du département, le week-end du 5-6 décembre.

>> Orvault (DH) n’est pas encore vraiment fixé

Pour la deuxième fois de son histoire (la dernière fois en 1997), les Orvaltais, pensionnaires de DH, joueront un 8e tour. Ils devront se déplacer soit à Paimpol (DSR) ou Avranches (National). Ces deux formations s’affronteront le week-end prochain.

>> Saint-Nazaire (DH) contre un ténor de CFA 2

« Ce n’est pas un très bon tirage pour nous, mais au moins nous sommes à domicile. » Telle est la première réaction de Jérôme Ameline, président du club de Saint-Nazaire, qui accueillera Granville, leader actuel en CFA 2. « On aurait préféré un club professionnel, poursuit Ameline. On va affronter une formation en plein boom. » Saint-Nazaire, qui peut toujours se rassurer en se disant qu’il a sorti deux clubs de CFA (Cholet et Viry-Châtillon) pour en arriver là, pourra encore compter sur le soutien de son public dans son enceinte de Léo-Lagrange. « Il y a un vrai engouement, conclut le président. Sur les précédents tours, il y avait plus de 2.000 personnes. Etant Nazairien, de voir autant de monde, ça me dresse les poils sur les bras… »

>> Châteaubriant devra réaliser un bel exploit pour continuer sa route

Pour leur neuvième 8e tour de leur histoire, les Castelbriantais (CFA) auront un périlleux déplacement à Concarneau, habitué aux jolis parcours en Coupe et surtout leader actuel du groupe C de CFA (le même que Châteaubriant). En dix rencontres de championnat, Concarneau est invaincu (7 succès pour 3 nuls).

>> Vertou « heureux », mais loin d’être qualifié

« Après ce tirage, on est peut-être les seuls heureux dans les clubs du 44. » L’entraîneur de Vertou Alban Atonatty a le sourire. Dès mardi soir, sa formation était fixée. Elle a été tirée au sort (parmi cinq candidats) pour aller jouer ce 8e tour de Coupe de France Outre-Mer. Le club du 44, qui évolue en CFA 2, ira affronter Sainte-Marienne (DH). Méfiance pour Vertou car ce club réunionnais a éliminé Saint-Lô (CFA 2) en Normandie. « On va aller au soleil début décembre, on ne se plaint pas, poursuit le coach. On l’a déjà vécu en 2012 d’aller jouer Outre-Mer. On parle souvent de ce qu’on avait vécu là-bas [succès 1-0 contre Fort-de-France]. Ce sont de beaux souvenirs. Mais, c’est aussi un déplacement compliqué à gérer pour les joueurs et pour l’entraîneur… » Le week-end prochain, lors du match de championnat, huit Vertaviens sont sous le coup d’une suspension… pour ce match de Coupe à la Réunion.