Nantes: Le propriétaire de la voiture qui avait causé une alerte à la bombe s'en prend à la police

FAITS DIVERS Un homme n'a pas apprécié que sa voiture, signalée comme suspecte ce lundi, ait été emmenée à la fourrière...

J.U.

— 

NANTES, le commissariat WALDECK ROUSSEAU
NANTES, le commissariat WALDECK ROUSSEAU — Fabrice Elsner/20MINUTES

Il était venu chercher des explications. Ce mardi, vers 15h, un homme s’est présenté à l’accueil du commissariat Waldeck-Rousseau, mécontent que sa voiture ait été transportée à la fourrière. Lundi, c’est son véhicule, garé juste en face de l’école Saint-Félix, qui avait semé la panique dans le quartier.

De nombreux élèves avaient été évacués après que sa camionnette, dont la plaque d’immatriculation est écrite au marqueur, avait été aperçue stationnée sur une place « vigipirate ». Un sac à dos était resté sur le siège avant.

Il se rebelle au commissariat

Mécontent que sa vitre ait été brisée pendant les opérations de déminage, l’homme n’a pas été convaincu par les réponses reçues au commissariat. Il a alors percuté un agent, et s’est rebellé, rapporte la police.

Il a été placé en garde à vue. L’affaire est en cours.