Nantes: Evacuation d'un lycée et d'une école en raison d'un véhicule suspect

ATTENTATS DE PARIS Une voiture suspecte a été repérée quartier Saint-Felix...

Julie Urbach

— 

Illustration d'un véhicule de police.
Illustration d'un véhicule de police. — Franck LODI/SIPA

Après la gare de Nantes ce matin, le lycée catholique Saint-Felix ainsi que l’école primaire et l’internat du campus (situés rue du Ballet, quartier Saint-Felix) ont dû être évacués, ce lundi en fin d’après-midi, vers 16h15. Selon la direction de l’enseignement catholique, les policiers ont mis en place un périmètre de sécurité après la découverte d’une « voiture suspecte » garée rue Soubzmain.

« La majorité des enfants ont été récupérés par leurs parents et les autres, en activités périscolaire, ont été réunis dans l’église Saint-Felix », ajoute-t-on. Les lycéens ont été priés de se disperser et de rentrer chez eux. « On nous a expliqué qu’il s’agissait d’une voiture suspecte et on a juste eu le temps de prendre nos affaires. Certains ont psychoté mais dans l’ensemble, ça n’a pas trop été la panique », raconte Maël, lycéen de terminale au lycée Saint-Felix.

Le directeur aurait envoyé un SMS à tous les parents d’élèves leur signalant qu’il s’agissait d’une fausse alerte. Des témoins ont entendu que l'alerte avait été donnée en raison d’un sac à dos oublié sur la banquette, ce qu'a confirmé la police. Le véhicule a été transporté en fourrière après les opérations de déminage.