Notre-Dame-des-Landes: Plutôt qu'un aéroport, Cohn-Bendit propose un centre pour migrants

PROJET D'AEROPORT Le cofondateur d'EELV s'est exprimé sur le sujet ce jeudi sur France Inter...

J.U. avec AFP
— 
NANTES, le 12/05/2011 Daniel COHN BENDIT
NANTES, le 12/05/2011 Daniel COHN BENDIT — F. ELSNER / 20 MINUTES

Après Ségolène Royal, mercredi, c'est désormais Daniel Cohn-Bendit qui propose un plan B au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Celui qui dénonce la relance des travaux suggère de construire à la place un «grand centre d'accueil de migrants» pour «soulager Calais» et «calmer tout le monde».

Sur France Inter, le co-fondateur d'EELV a déclaré ce jeudi: «Ségolène Royal a raison: ce projet n'a aucun sens. Je demande à François Hollande de discuter avec Ségolène Royal - ils doivent quand même se rencontrer de temps en temps ! - et d'essayer de régler ce problème, d'arrêter Notre-Dame-des-Landes».

«Régler le problème de Calais et de Notre-Dame-des-Landes»

Cohn-Bendit a donc suggéré une idée de son «ami» cinéaste Romain Goupil: «On règle le problème de Calais et de Notre-Dame-des-Landes. On fait un grand centre d'accueil aux normes sanitaires européennes à Notre-Dame-des-Landes. Comme ça, tout le monde est calmé, il y a une possibilité pour les réfugiés, on ne construira pas d'aéroport et Calais sera soulagé».

Daniel Cohn-Bendit avait déjà proposé, au mois de septembre, que le Parlement européen puisse accueillir. des réfugiés.