Nantes: Grave accident de train dans le tunnel Chantenay cette nuit... pour de faux

EXERCICE Les services de sécurité civile de l'Etat ont simulé un accident catastrophe dans le tunnel ferroviaire passant sous le centre-ville de Nantes...

F.B.

— 

Nantes, le 3 novembre 2014, pompiers en intervention quai de la Fosse à Nantes
Nantes, le 3 novembre 2014, pompiers en intervention quai de la Fosse à Nantes — Frederic Brenon / 20 Minutes

Vous habitez en centre-ville et avez été intrigué par de nombreuses sirènes, gyrophares et mouvements de véhicules de secours la nuit dernière ? Pas de panique, il ne s’agissait que d’un exercice. Les services de sécurité civile de l’Etat participaient en effet à une simulation, grandeur nature, d’accident de train dans le tunnel de Chantenay.

L'hypothèse était un départ de feu dans un train circulant avec une soixantaine de voyageurs à bord, dont une vingtaine de blessés à prendre en charge.

Parmi les tunnels français «à risque»

Ce souterrain de trois kilomètres, reliant l’île Feydeau à Chantenay sur la ligne Nantes-Saint-Nazaire, constitue l’un des points sensibles du réseau ferré régional en raison des difficultés d’accès des secours. Plus d’une centaine de trains (TGV, TER, fret) l’emprunte chaque jour. Il figure d’ailleurs parmi les 30 tunnels français jugés « à risque ».

Un test similaire avait déjà été mené en 2010. Des travaux de renforcement d’éclairage, d’installation de sas coupe-feu et de bandes anti-dérapantes avaient été réalisés par la suite.