Nantes: Une Maison de la tranquillité publique à la Manufacture en 2016

SECURITE Le lieu sera un guichet unique pour les problématiques en matière de voisinage, bruit, hygiène ou incivilités…

Frédéric Brenon

— 

La future Maison de la tranquillité publique sera installée au sein de la Manufacture des tabacs à Nantes.
La future Maison de la tranquillité publique sera installée au sein de la Manufacture des tabacs à Nantes. — F.Brenon/20Minutes

Le conseil municipal de Nantes délibère ce lundi sur la création d’une Maison de la tranquillité publique à l’automne 2016. Ce lieu central, promis par la maire Johanna Rolland (PS) lors de son élection, sera une sorte de guichet unique où le public pourra venir signaler toute problématique en matière de voisinage, bruit, propreté, stationnement ou incivilités.

« Ce ne sera pas un commissariat bis, on ne pourra pas y déposer plainte » prévient Gilles Nicolas, adjoint au maire, qui rappelle au passage que seule la police nationale est compétente en matière de délinquance.

Insécurité à Nantes : La mairie met la pression sur l’Etat et la police

Un numéro téléphonique spécial

La structure, qui sera installée à la Manufacture des tabacs, garantira une réponse et un suivi personnalisés aux demandes des habitants. Elle servira aussi de lieu d’accueil pour des réunions entre professionnels ou la tenue de débats. Un numéro de téléphone dédié « Allo Tranquillité publique » sera mis en service au même moment.

Outre cette Maison de la tranquillité publique, la mairie envisage un développement de l’îlotage par des policiers municipaux pour 2017. Quant au déploiement de la vidéoprotection, « la réflexion se poursuit ».