EN IMAGES. Pays de la Loire: Dix produits cultes fabriqués dans la région

CONSOMMATION Une expo photos se tient jusqu'au 20 novembre prochain à l'hôtel de région...

Julie Urbach
— 
Illustration rustines
Lancer le diaporama
Illustration rustines — S. Lagoarde

La plupart sont très connus et utilisés bien au-delà des Pays de la Loire. Depuis la semaine dernière et jusqu’au 30 novembre, l’hôtel de région, sur l’île de Nantes, abrite une exposition mettant à l’honneur son dynamisme économique grâce à 303 produits made in Pays la Loire (du lundi au vendredi de 9h à 18h, entrée libre). 20 Minutes en a sélectionné 10 parmi les incontournables.

La rustine. En 1922, Louis Rustin invente une petite pièce de caoutchouc pour réparer facilement sa chambre à air. Douze ans après, il décide de délocaliser son atelier dans la Sarthe jusqu’à produire 30 millions de rustines par mois dans les années 50 ! Aujourd’hui, la société Rustin est toujours installée à La Chartre-sur-le-Loir. Elle fabrique surtout des joints destinés à l’industrie ferroviaire.

La Pastabox. Elle a révolutionné la pause déjeuner en nous permettant de manger chaud et rapidement. La Pastabox, créée par le groupe Sodebo est de l'ouest. Le siège se situe Vendée, à Saint-Georges de Montaigu. Quelque 17 millions de ces petites boîtes en carton sont vendues par an.

Le livre de code Rousseau. Depuis la création du premier code Rousseau, en 1937, la société est installée à Château d’Olonne, en Vendée. Si vous connaissez la région, feuilletez attentivement les pages et vous tomberez peut-être sur des photos d’intersections ou d’« entrées d’agglomérations » qui vous seront familières.

Les chaussures méduse. On a tous porté ces petites sandales en plastique à picots, créées en 1946. Depuis, la gamme des Méduse s’est diversifiée et fabrique bottines et autres ballerines à la mode. En plastique 100 % recyclable, elles sont produites à Beaupréau dans le Maine-et-Loire.

Le stylo-plume Waterman. L’usine Waterman a ouvert à Saint-Herblain, dans l’agglo nantaise, en 1967. C’est sur le site que sont aujourd’hui fabriqués les stylos des collections haut-de-gamme. Dans le rayon papeterie toujours, les agendas Quo Vadis sont produits à Carquefou.

Le Pitch. Alliées de nos pauses goûter, c’est la famille Pasquier qui a eu la bonne idée d’inventer cette petite brioche fourrée. Le siège social de l’entreprise est situé aux Cerqueux, dans le Maine-et-Loire. Parmi les autres gourmandises fabriquées en Pays de la Loire, on peut aussi citer les galettes Saint-Michel (Loire-Atlantique) ou les viennoiseries de La Mie Caline (Vendée)

Le steak haché Charal. Marque n°1 de viande en France, c’est à Cholet, dans le Maine-et-Loire, qu’est située Charal. La région abrite d’autres grandes marques de l’industrie alimentaire comme Le Gaulois, Marie, et Bordeaux Chesnel (Sarthe). Les usines Fleury-Michon se situent à Pouzauges, en Vendée.

L’horloge du quai de gare. Présentes sur la majorité des quais de gare, les horloges Bodet viennent de Cholet et des usines de Trementines (Maine-et-Loire). On les retrouve aussi dans les aéroports ou les stations de radio.

Le panneau de signalisation. Spécialiste des feux tricolores et de la signalisation, le groupe Lacroix est basé à Saint-Herblain, dans l’agglomération nantaise. Il fait partie des leaders : vous avez forcément croisé l’un de leurs panneaux, dans la région ou ailleurs !

Le chocolat Monbana. Dans ses deux usines mayennaises, quelque 5.000 tonnes de chocolat Monbana sont produites par an. Ça ne vous dit rien ? C’est pourtant souvent la marque de ce petit carré de chocolat noir emballé, servi avec un sucre pour accompagner son café.