FC Nantes: Bruno Baronchelli vers un intérim à Caen ?

FOOTBALL L'adjoint de Michel Der Zakarian pourrait être numéro 1, ce vendredi à Caen, le coach principal ayant fait un malaise mercredi matin...

David Phelippeau

— 

L'entraîneur adjoint Bruno Baronchelli.
L'entraîneur adjoint Bruno Baronchelli. — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Ce vendredi (18h30), à Caen, il est fort probable que ça soit Bruno Baronchelli, adjoint de l’entraîneur Michel Der Zakarian, qui prenne en charge le FC Nantes. En effet, Der Zakarian a été victime d’un malaise, mercredi matin, en arrivant à la Jonelière. Après avoir passé toute une batterie de tests à l’hôpital, le coach nantais est revenu à son domicile, mercredi soir, mais était encore très faible, selon des proches.

« Je l’ai eu, ce [jeudi] matin au téléphone, ça va mieux, expliquait Baronchelli, jeudi midi. Il a eu un coup de fatigue, mais il espère venir avec nous cet [jeudi] après-midi [départ des joueurs pour Caen] ou demain [vendredi]. » Il n’est pourtant pas certain du tout que Der Zakarian fasse le déplacement en Normandie.

Der Zakarian déjà absent et remplacé par Baronchelli en mars 2014

« Ce n’est pas un métier facile il y a beaucoup de stress, a poursuivi Baronchelli. On essaie de minimiser et de garder le cap, mais on sait qu’il va revenir vite. Et puis, on l’a déjà vécu mais c’était différent. » En mars 2014, Der Zakarian avait été hospitalisé à cause d’une excroissance osseuse à la hanche où s’était logé un staphylocoque doré. Baronchelli avait déjà assuré un intérim pendant au moins trois semaines.