Angers: Les « revanchards » du SCO saluent la Ligue 1

FOOTBALL De nombreux joueurs de l'effectif d'Angers, étonnant 2e de L1 à ce jour, explosent au plus haut niveau sur le tard...

David Phelippeau

— 

L'attaquant angevin Abdoul Camar.  AFP PHOTO / REMY GABALDA
L'attaquant angevin Abdoul Camar. AFP PHOTO / REMY GABALDA — AFP

Il leur a fallu du temps, mais ils sont bien là au plus haut niveau. Plusieurs joueurs du SCO, surprenant 2e de L1, sont passés par des chemins de traverse avant de s’imposer dans l’élite cette saison. 20 Minutes en a sélectionné quatre dans l’effectif angevin. A eux quatre, ils composent l’épine dorsale de l’étonnant dauphin du PSG.

>> A lire aussi Les cinq raisons du succès d’Angers SCO

>> Ludovic Butelle

 A 32 ans, le portier angevin a roulé sa bosse. En dix ans, il a évolué dans huit clubs différents, et il est souvent resté cantonné à un rôle de doublure – comme à Lille entre 2008 et 2010. Sa carrière aurait pu tourner court car le 12 août 2014, alors qu’il joue son premier match amical avec son nouveau club espagnol de Valence, il est gravement touché à la rate dans un choc avec un attaquant adverse. Butelle restera presque un an sans jouer. Pour mieux revenir en France, il choisira la case Ligue 2 en 2011 avec Nîmes puis Arles, avant de rallier le Maine-et-Loire avec le succès qu’on connaît.

>> Romain Thomas

« Sincèrement, je ne suis pas rancunier ou revanchard », affirmait le défenseur central à 20 Minutes au début du mois d’octobre. A 27 ans, Romain Thomas découvre pourtant la Ligue 1 après avoir s’en être très éloigné à certaines périodes de sa carrière. Formé à Brest, il n’aura quasiment jamais sa chance en L2. Pacy-sur-Eure (National) puis Carquefou (CFA puis National) accueillent ce grand défenseur. C’est d’ailleurs en Loire-Atlantique, sous les ordres du coach Denis Renaud qui a toujours cru en lui, qu’Angers le repère.

>> Cheikh Ndoye 

C’est la révélation du SCO. La petite « trouvaille » du directeur sportif Olivier Pickeu. Cheikh Ndoye, pourtant milieu défensif, est le meilleur buteur du SCO (3 buts) à égalité avec Thomas Mangani. C’est seulement à 29 ans que la Ligue 1 le découvre. Les techniciens de CFA, National ou L2 le connaissent car le Sénégalais a fait parler sa puissance et ses talents de buteur avec Epinal (CFA et National) de 2009 à 2012 (16 buts en 79 matchs) puis à Créteil (L2) de 2012 à 2015 (32 buts en 119 matchs).

>> Abdoul Camara 

Samedi dernier, lors de la victoire (1-2) à Toulouse, Abdoul Camara (25 ans) a écœuré les défenseurs du TFC sur le deuxième but qu’il a inscrit en solo. Certains observateurs ont ainsi peut-être entendu le nom d’Abdoul Razzagui Camara pour la première fois. Formé à Rennes, cet attaquant, très rapide, n’arrivera jamais à s’imposer en Ile-et-Vilaine. Sochaux veut lui donner sa chance, le Guinéen, là encore, ne convainc pas encore. Sa carrière est ainsi jalonnée de prêts (Vannes, PAOK Salonique, Majorque). En 2014, Camara, qui a déjà joué près de 70 matchs en L1, se stabilise au SCO et montre enfin (et avec une certaine régularité) l’étendue de son talent.