Vendée: Finalement autorisée, la crèche de Noël fera son retour au conseil départemental

SOCIETE La cour administrative d'appel de Nantes a annulé le jugement qui avait interdit la crèche de la nativité, dans le hall de la collectivité...

J.U. avec AFP

— 

Illustration d'une crèche de Noël
Illustration d'une crèche de Noël — LAKRUWAN WANNIARACHCHI / AFP

L’affaire avait fait grand bruit. En décembre dernier, le tribunal administratif de Nantes avait ordonné au conseil départemental de Vendée de retirer de son hall la crèche de Noël, au nom du principe de séparation de l’Église et de l’État. Mais dans un arrêt rendu mardi après-midi, la cour administrative d’appel de Nantes a « annulé » le jugement.

Selon l’arrêt, la crèche s’inscrit « dans le cadre d’une tradition relative à la préparation de la fête familiale de Noël » et ne revêt pas la nature d'« un signe ou emblème religieux », compte tenu notamment « de sa faible taille, de sa situation non ostentatoire et de l’absence de tout autre élément religieux ».

La crèche fera son retour

Une décision qui réjouit le nouveau président du conseil départemental de Vendée Yves Auvinet, qui a assuré, dans un communiqué, que la crèche sera donc réinstallée dans le hall pour les prochaines fêtes. Son prédécesseur, Bruno Retailleau, désormais candidat aux régionales, a salué une « victoire juridique et politique ».

« La signification collective de la crèche ne s’arrête pas aux catholiques (…). Dans le hall du département, il n’y a pas de bougies, pas de crucifix, ce n’est pas un endroit de culte, ce n’est pas un petit bout d’église », a ajouté l’avocat du département.